Danick Martineau de retour à la barre de L’Après-match des Canadiens de Montréal

Par Vincent Cliche
Danick Martineau de retour à la barre de L’Après-match des Canadiens de Montréal
Danick Martineau se retrouve une fois de plus à l'animation de l'Après-match des Canadiens de Montréal, sur les plateformes web du Réseau des sports (RDS). (Photo : gracieuseté - JS Smith)

MÉDIAS. Le Réseau des sports (RDS) a une fois de plus accordé l’animation de son Après-match des Canadiens de Montréal, les samedis soirs sur ses réseaux sociaux, à Danick Martineau.

«Pour vrai, je suis vraiment content de me retrouver une fois de plus à l’Après-match, raconte le jeune humoriste originaire de Coaticook. Ce contrat-là regroupe tellement de trucs pour lesquels je me passionne: le hockey, l’humour et l’animation. Piloter un tel projet alors que je n’ai que 22 ans, c’est vraiment toute une expérience.»

Contrairement à l’an dernier où Danick Martineau recevait des humoristes sur sa plateforme, on accueille cette fois-ci des experts en matière de hockey, comme les anciens joueurs Bruno Gervais et Maxime Talbot. «C’est vraiment génial de pouvoir parler de la « game » avec ces gens-là. Ce sont souvent des joueurs que j’ai suivis au cours des dernières années. De pouvoir les questionner sur ce sport que nous aimons tous, c’est incroyable.»

Cette saison, Catherine Savoie se joint à l’équipe pour s’occuper de livrer les commentaires des réseaux sociaux. «L’an dernier, ce rôle m’appartenait. C’était un peu difficile d’animer et de faire le lien avec le public en même temps. Là, avec l’implication de Catherine à plusieurs reprises durant le show, on vient rendre le tout encore plus interactif, plus vivant», reconnaît Danick.

Bien évidemment, animer l’Après-match après une victoire des Canadiens est pas mal plus intéressant pour le pilote du rendez-vous virtuel, que l’on voit entre autres sur Youtube. «Lorsque les Canadiens l’emportent, on sent l’excitation des internautes qui se joignent à nous. Ils sont déjà prêts à sortir leur chaise de parterre et s’assoir sur la rue Sainte-Catherine en attente du défilé de la Coupe Stanley. Par contre, lors d’une défaite, j’essaie de ne pas trop tomber dans le négatif. Et Dieu sait comment on n’a pas beaucoup de patience en ce qui concerne le Canadien. Pour ma part, j’aime mieux me concentrer sur les solutions. C’est pas mal plus constructif.»

Parlant de solutions, quelle serait celle qu’il apporterait pour améliorer le Tricolore? «Le CH, c’est quand même une belle équipe, mais elle est un peu moins combative que je ne l’aurais espéré en début de saison. Je la voyais deuxième dans la division canadienne, tout juste derrière Toronto. Il ne manque pas grand-chose présentement, seulement un joueur qui pourrait en prendre plus sur ses épaules, comme Nick Suzuki ou Jonathan Drouin. Ça changerait toute l’identité de l’équipe. C’est aussi une question de chimie, car, à mon avis, on a tous les éléments pour que ça fonctionne.»

On peut suivre Danick Martineau à l’animation de l’Après-match tous les samedis soirs. En séries éliminatoires, le rendez-vous virtuel sera présenté après chaque rencontre si, bien évidemment, les Canadiens atteignent ce niveau.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires