Marie-Pier Audet participera au festival du Jamais Lu Mobile

Par Vincent Cliche
Marie-Pier Audet participera au festival du Jamais Lu Mobile
Marie-Pier Audet participera au festival du Jamais Lu Mobile au cours des prochains jours. (Photo : gracieuseté - Sarah Rouleau)

LITTÉRATURE. Grâce à son texte intitulé «Lau», Marie-Pier Audet s’est taillée une place au sein des têtes d’affiche du festival littéraire du Jamais Lu Mobile, qui aura lieu cette année de façon virtuelle, du 14 au 17 avril.

L’automne dernier, l’autrice a répondu à l’appel de candidatures de l’événement. «J’ai décidé de m’inscrire sans nécessairement avoir d’attentes, indique la Coaticookoise. J’ai opté pour le texte « Jo » que j’avais écrit et présenté en lecture publique du côté du Pavillon des arts [et de la culture de Coaticook] en 2019. Je l’ai retravaillé et je l’ai rebaptisé « Lau ».»

Son récit a charmé le jury de Jamais Lu Mobile qui, pour une première fois, est allé chercher des talents dans les régions du Québec, comme en Abitibi, en Gaspésie, au Saguenay ainsi qu’en Estrie. «Lau» raconte l’histoire de Laura, une jeune femme dans la vingtaine, qui perd tous ses repères. «Après une soirée bien arrosée avec une amie, elle décide de prendre rendez-vous avec une médium. Lors de cette rencontre, elle découvre qu’elle a quelque chose de profond qui n’est pas encore réglé. Ça s’avère qu’il s’agit du deuil de sa mère qu’elle devra faire», résume Marie-Pier.

Lors des éditions précédentes, les auteurs choisis pouvaient présenter leur texte sur la scène d’une salle bondée. En temps de pandémie, il faut bien évidemment s’ajuster. Les écrivains sont donc entrés en studio d’enregistrement pour donner vie à leurs écrits. Sous la réalisation de Laurier Rajotte, un balado a été créé pour chacune des histoires. «La conception d’un balado permet de plonger dans l’univers de Laura. On est littéralement dans sa tête et on va comprendre tout ce qu’elle vit. C’est un beau médium pour raconter l’histoire d’une autre façon.»

Le récit de Marie-Pier Audet en format balado sera lancé ce vendredi (16 avril). Un lien pour le télécharger sera diffusé sur la page Facebook de Jamais Lu Mobile.

Autres projets

En plus de sa participation à ce festival littéraire, on peut toujours entendre Marie-Pier Audet sur les ondes de la radio coopérative de Coaticook de façon quotidienne.

Elle sera également dans les capsules touristiques de la MRC de Coaticook, qui mettront de l’avant les plus beaux sites de la région.

Le tournage du long métrage «Des hommes, la nuit» du réalisateur Anh Minh Truong, dans lequel la Coaticookoise a décroché un rôle, devrait quant à lui débuter en mai prochain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires