L’Estrie est menacée de passer en zone rouge

Par Patrick Trudeau
L’Estrie est menacée de passer en zone rouge
Le premier ministre du Québec, François Legault. (Photo : gracieuseté)

COVID-19. La région de l’Estrie pourrait quitter le palier orange et passer au niveau rouge dans quelques jours, si le nombre de cas de COVID-19 continue d’augmenter.

C’est la mise en garde qu’a faite le premier ministre François Legault au cours des dernières minutes, lors de son point de presse jeudi, en fin de journée.

Au cours des trois derniers jours, le nombre de cas positifs quotidiens a été de 16, 37 et 59 respectivement.

«Cette région (l’Estrie) nous inquiète et elle est sous haute surveillance par la Santé publique. Si la tendance se maintient, on n’aura peut-être  pas le choix de la faire passer en zone rouge la semaine prochaine», a prévenu M. Legault.

Ce dernier a annoncé que la situation était toujours préoccupante dans quatre régions (Capitale-Nationale, Outaouais, Chaudière-Appalaches et Beauce) et que les mesures restrictives prévues jusqu’au 12 avril étaient finalement prolongées jusqu’au 18 avril inclusivement.

Les régions de Montréal et Laval seront aussi soumises au couvre-feu de 20 h dès ce dimanche.

Au cours des deux derniers jours pour l’ensemble du Québec, le nombre de cas est passé de 1270 à 1609.

«Je comprends les Québécois qui disent que ça fait beaucoup de changements. Quand on confine, c’est pour protéger la santé physique, et quand on déconfine, c’est pour aider la santé mentale. Entre ça, on essaie de trouver l’équilibre. Mais comme vous le voyez, on est rendu dans une 3e vague», a fait valoir François Legault.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
L'Estrie est menacée de passer en zone rouge - HealthBeezer
28 jours

[…] Read original article here […]