Sainte-Edwidge-de-Clifton fait bonne figure au palmarès de la vitalité économique

Vincent Cliche
Sainte-Edwidge-de-Clifton fait bonne figure au palmarès de la vitalité économique
Le maire de Sainte-Edwidge-de-Clifton, Bernard Marion, se réjouit du bon score de sa municipalité au classement de la vitalité économique. (Photo : Le Progrès de Coaticook – Vincent Cliche)

MUNICIPALITÉ. Selon l’Institut de la statistique du Québec, la petite municipalité de Sainte-Edwidge-de-Clifton fait bonne figure en matière de vitalité économique. La nouvelle réjouit bien évidemment le maire Bernard Marion.

Avec un indice de vitalité économique de 8,5, Sainte-Edwidge-de-Clifton se classe avantageusement au 6e rang en Estrie ainsi qu’au 161e rang en province. Pour obtenir ce score, l’Institut de la statistique du Québec se base sur le revenu total médian des citoyens de plus de 18 ans, sur le taux de travailleurs de 25 à 64 ans ainsi que sur l’indice de croissance de la population.

«Avec toutes les actions que nous avons posées au cours des dernières années pour améliorer plusieurs aspects de notre milieu de vie, je ne suis pas surpris de voir ce résultat positif», lance d’entrée de jeu le premier magistrat.

Le nombre de citoyens de cette petite municipalité a d’ailleurs grimpé de 375 à plus de 500 au cours des dernières années. «Nos récents développements domiciliaires ont porté fruit, fait valoir M. Marion. Il y a beaucoup de jeunes familles qui sont venues s’installer ici. On leur offrait de grands espaces et c’est ce qu’elles recherchaient. Lorsqu’on regarde la moyenne d’âge dans la MRC [de Coaticook], je crois que nous avons l’une des plus basses.»

Sainte-Edwidge-de-Clifton est attirante aux yeux de son maire. «C’est un beau milieu de vie. On a plein d’infrastructures qui feraient l’envie de bien des municipalités de notre taille. On a un beau centre communautaire, une piscine publique et une école primaire. La forêt est à proximité et nous entretenons de beaux sentiers pédestres.»

«Il ne faut pas oublier nos agriculteurs, qui, eux aussi, participent à notre vitalité économique», rajoute le maire Marion.

Notons que les municipalités de Waterville et de Compton se retrouvent aux 2e et 3e rangs  de ce palmarès dans la MRC de Coaticook. En bas de peloton, on reconnaît les municipalités de Barnston-Ouest, Martinville et d’East Hereford.

Des projets à venir

Sainte-Edwidge-de-Clifton veut aller de l’avant avec de nouveaux développements domiciliaires. Toutefois, une décision de la Commission de protection du territoire agricole (CPTAQ) l’empêche de dézoner les secteurs ciblés. «Il y a de nouvelles normes qui s’en viennent d’ici la fin de l’année, alors on va certainement relancer le dossier. C’est un véritable frein à notre développement», mentionne Bernard Marion.

La petite municipalité souhaite aussi aller de l’avant dans la consolidation de ses infrastructures. «On aimerait bien mettre en marche ces beaux projets de rénovation, mais la difficulté, c’est d’aller chercher des subventions. L’argent demeurera toujours le nerf de la guerre.»

Autre construction à améliorer: le centre communautaire. Bien qu’on y ait investi près de 200 000 $ il y a à peine cinq ans, la Municipalité veut y changer les planchers, en plus de refaire la devanture.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires