COVID-19: la Santé publique fait le point sur les cas présomptifs de variant à Coaticook

Par Vincent Cliche
COVID-19: la Santé publique fait le point sur les cas présomptifs de variant à Coaticook
Le secteur Saint-Edmond jouit depuis quelque temps d'une protection patrimoniale. (Photo : Yves Tremblay - Photo Hélico)

SANTÉ. La Direction de la Santé publique du CIUSSS de l’Estrie – CHUS dit avoir observé moins de cinq cas présomptifs de variant de la COVID-19 dans deux écoles de Coaticook au cours des derniers jours, soit le Collège Rivier ainsi que l’école primaire Sacré-Cœur. Pour le moment, on ne parle pas d’éclosion déclarée dans ces deux milieux.

Comme il s’agit d’un possible cas de variant, et qu’il pourrait être potentiellement plus transmissible, les mesures de prévention et de contrôle des infections ont été resserrées afin de limiter au minimum la transmission. Par exemple, la santé publique a retiré tous les contacts potentiels pendant l’évaluation du risque. Les personnes considérées à risques faibles peuvent réintégrer les milieux lorsque l’évaluation est complétée.

Le retrait des personnes à risques modérés a été effectué. Ces personnes sont en isolement pour une période de 14 jours, et ce, même si le résultat de leur test est négatif. Aussi, la santé publique effectuera un suivi plus étroit avec ces personnes : deux tests de dépistage seront requis pendant l’isolement de 14 jours et l’isolement de leurs contacts domiciliaires est requis en attendant le résultat de leur premier test de dépistage.

Si le test est négatif, leurs contacts domiciliaires pourront reprendre leurs activités essentielles (ex. : travail ou école).

Les personnes qui n’ont pas été contactées par la santé publique ont très peu de risque d’avoir la maladie. Elles peuvent continuer de fréquenter le milieu et poursuivre leurs activités habituelles. Elles n’ont pas besoin de se faire dépister si elles n’ont aucun symptôme.

Lorsqu’un cas présomptif d’un variant de la COVID-19 survient, les tests sont envoyés au Laboratoire de santé publique du Québec pour analyse et confirmation des cas, mentionne les autorités. Ces résultats sont obtenus en quelques jours. Dans l’attente de la confirmation, les mesures de prévention sont rehaussées afin de freiner rapidement la propagation du virus.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
COVID-19: la Santé publique fait le point sur les cas présomptifs de variant à Coaticook - HealthBeezer
5 mois

[…] Read original article here […]