Le CPE L’Enfantillage reçoit une aide financière de 50 000 $ de la Ville de Coaticook

Par Vincent Cliche
Le CPE L’Enfantillage reçoit une aide financière de 50 000 $ de la Ville de Coaticook
Les installations de Marguerites et lutins du CPE L'Enfantillage accueilleront huit nouveaux enfants au plus tard le 1er avril prochain. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

COATICOOK. La Ville de Coaticook est venue en aide au Centre de la petite enfance (CPE) L’Enfantillage en lui accordant une subvention de 50 000 $ afin que l’organisme boucle le financement du projet d’agrandissement de ses installations Marguerites et lutins, du côté de Barnston.

Avec une facture à la hausse en raison de la pandémie, le coût de cet ajout de huit places se chiffre finalement à tout près de 300 000 $. «Ça dépassait notre budget initial, confie la directrice générale du CPE L’Enfantillage, Jacinthe Fecteau. L’une des options envisagées était de se tourner vers une institution financière pour un emprunt. Il aurait donc fallu utiliser des subventions du gouvernement ou faire une campagne de financement pour acquitter ce prêt. On se voyait bien mal utiliser l’argent du gouvernement de cette façon, alors qu’on devrait plutôt l’utiliser pour améliorer les services offerts aux enfants.  Et les parents sont aussi un peu tannés de faire de la sollicitation. Comme dans notre conscience il était impossible de refuser ces huit nouvelles places, on s’est tourné vers la Ville.»

Coaticook a donc écouté la proposition du centre de la petite enfance avec attention. La Municipalité en est venue à la conclusion d’accorder la subvention. «On en a parlé longuement, admet le maire Simon Madore, qui convient qu’il s’agit d’une somme importante pour ce genre de projet. Ils avaient écoulé pas mal toutes leurs options. Les élus ont pensé qu’il était important d’investir si on désirait développer Barnston. Si on veut que les gens viennent s’installer dans ce hameau, ça prend des services et c’est ce qu’on veut leur offrir.»

En plus du local supplémentaire, le CPE L’Enfantillage a modifié ses installations pour combattre la pandémie, notamment avec l’ajout de robinets sans contact et l’achat de matériel de buanderie.

Les installations Marguerites et lutins accueilleront les huit nouveaux bambins au plus tard le 1er avril prochain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires