La MRC et la Ville de Coaticook se joignent au Fonds des municipalités pour la biodiversité

Par Vincent Cliche
La MRC et la Ville de Coaticook se joignent au Fonds des municipalités pour la biodiversité
Le marais de la Meder est situé près de la pisciculture du Parc Découverte nature de Coaticook. (Photo : gracieuseté)

ENVIRONNEMENT. La MRC et la Ville de Coaticook font dorénavant partie du Fonds des municipalités pour la biodiversité, un programme piloté par la Société pour la nature et les parcs du Québec. Grâce à leur implication financière jumelée à celle du gouvernement provincial, plusieurs projets pourront recevoir un coup de pouce pour voir le jour.

Les initiatives ciblées permettent de protéger, d’aménager certains milieux fauniques et naturels ou encore participer à un transfert de connaissances et de sensibiliser la population. La restauration du marais de la Meder à Coaticook, l’aménagement de frayères dans les rivières Coaticook, aux Saumons ou Moe, la conservation d’habitats de la tortue des bois pour les rivières Tomifobia, Hall et Noire, l’aménagement de friches pour les oiseaux champêtres ainsi que l’installation de panneaux d’interprétation sont des exemples de projets qui pourraient être financés.

L’engagement de la MRC et de la Ville de Coaticook se traduit en versements de l’équivalent d’un dollar par ménage sur leur territoire. Cela représente 7815 $ pour la MRC et 5000 $ par année pour la Municipalité, sur une période de trois ans. Les montants seront bonifiés de 100 % par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques en ce qui concerne la MRC. Le ministère contribuera au même montant que la Ville de Coaticook, ce qui représentera un montant de 30 000 $ à la fin de l’entente.

«Je suis très fier de l’engagement de la MRC envers la protection des milieux naturels. En adhérant au Fonds des municipalités pour la biodiversité, la MRC agit concrètement pour stimuler la réalisation de projets en conservation, restauration et éducation aux milieux naturels. Nous nous devons d’agir pour la protection de la biodiversité du territoire pour les générations futures», indique M. Johnny Piszar, président du comité régional sur les milieux naturels et l’environnement à la MRC.

«Le conseil municipal est très fier de pouvoir mettre l’épaule à la roue et de pouvoir faire un peu plus pour l’environnement, souligne pour sa part le maire de Coaticook, Simon Madore. Grâce à ce fonds, nous allons réaliser des projets concrets qui auront des effets sur plusieurs années. La Ville de Coaticook est très heureuse de poursuivre ses investissements pour le mieux-être de l’environnement.»

«Les Villes et les MRC jouent un rôle de premier plan pour mettre en œuvre des solutions concrètes permettant de faire face à la crise de la biodiversité et lutter contre les changements climatiques. En adhérant au Fonds des municipalités pour la biodiversité, elles répondent « présent » pour le futur», déclare Isabelle Bérubé, écologiste et responsable du Fonds des municipalités pour la biodiversité de la Société pour la nature et les parcs.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires