Un projet de CPE fait renaître celui du Centre multifonctionnel à Waterville

Par Vincent Cliche
Un projet de CPE fait renaître celui du Centre multifonctionnel à Waterville
La Municipalité de Waterville souhaite transformer une église de son territoire en centre multifonctionnel. (Photo : archives Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

WATERVILLE. La Ville de Waterville compte déposer un projet pour la création d’un Centre de la petite enfance (CPE) au cours des prochains jours. Elle a même trouvé l’endroit pour y héberger ces installations: son Centre communautaire. Si l’initiative va de l’avant, l’organisme devra déménager, ce qui pourrait conduire à la création d’un centre multifonctionnel à l’intérieur de l’ancienne église de l’Assomption de la bienheureuse Vierge Marie.

La mairesse de Waterville, Nathalie Dupuis, se réjouit du projet dans son ensemble. «Cela viendrait combler de nombreux besoins au sein de notre communauté, insiste-t-elle. Les jeunes familles souhaitent ce genre d’installations sur le territoire.»

Pour justifier ses dires, la première magistrate brandit les résultats préliminaires d’un sondage auquel ses citoyens ont répondu au cours des dernières semaines.

Certains sites ont été ciblés pour accueillir le CPE, dont les anciens locaux de la Caisse Desjardins des Verts-Sommets de l’Estrie, mais ceux-ci sont plutôt réservés à l’implantation d’une future et possible clinique médicale, un projet dont Waterville souhaite la concrétisation depuis quelque temps déjà. Finalement, la Municipalité a regardé vers le Centre communautaire de Waterville, qui est en fait une ancienne école. «La configuration est très propice à l’accueil d’un CPE. Ça nécessiterait peu de travaux», mentionne Mme Dupuis.

Le dépôt du projet au ministère de la Famille devrait se faire au cours des prochains jours. Le CPE L’Enfantillage piloterait ce projet, qui viendrait créer 32 places dans le milieu. L’approbation de celui-ci pourrait venir au printemps, en avril ou en mai. «On aurait ensuite jusqu’à deux ans pour s’ajuster et adapter le bâtiment. Quoique ça pourrait être plus rapide si les aménagements qu’on doit faire sont moins importants.»

Ces 32 places viendraient entièrement combler le nombre annoncé pour la région de Coaticook par le ministre de la Famille, l’automne dernier. «A-t-on peur de faire des jaloux? Oui et non. Tout le monde se bat pour des places en garderie. Ça en prend un minimum pour démarrer notre projet et ce minimum, c’est 32. Par contre, il y a beaucoup de familles qui utilisent les places à Compton. Une fois le service mis en place à Waterville, elles viendront les prendre ici et ça devrait, en principe, libérer des places du côté de Compton. Ça viendra rééquilibrer l’offre dans notre région.

Quant aux activités du Centre communautaire de Waterville, elles devront être relocalisées si le projet de CPE voit le jour. La Municipalité croit détenir la solution. «On veut remettre la création d’un centre multifonctionnel dans l’ancienne église catholique sur la table. Je pense que ce serait la solution idéale», croit Nathalie Dupuis.

Lorsque les élus ont poussé l’idée en 2019, le coût total du projet s’élevait à plus de 2,5 millions de dollars. À l’époque, on avait trouvé la facture un peu trop élevée pour aller de l’avant.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires