Campagne des Paniers de Noël: tout près de 110 000 $ amassés à Coaticook

Par Vincent Cliche
Campagne des Paniers de Noël: tout près de 110 000 $ amassés à Coaticook
La directrice générale du Centre d'action bénévole de la MRC de Coaticook, Marjorie Tyroler, se réjouit du grand succès de la campagne des Paniers de Noël, qui s'est déroulée en décembre dernier. (Photo : archives Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

COATICOOK. Malgré le contexte de pandémie, la campagne des Paniers de Noël du Centre d’action bénévole de la MRC de Coaticook a connu un succès fulgurant, amassant plus de 109 440 $ et plus de 10 000 livres de denrées alimentaires en l’espace d’un mois.

Selon la directrice générale de l’organisme, Marjorie Tyroler, il s’agit d’un record. «Nous avons pratiquement recueilli le double des sommes de l’an dernier, ce qui était déjà une année exceptionnelle», fait-elle savoir.

«Je connaissais la générosité de la population et des entreprises de notre MRC, mais là, c’est incroyable, rajoute Mme Tyroler. Grâce à ces dons, non seulement les paniers de Noël ont pu être bonifiés, mais, en plus, nous allons pouvoir fournir des dépannages alimentaires aux personnes dans le besoin tout au long de l’année.»

Plusieurs facteurs expliquent cette recrudescence de dons en toutes sortes. D’abord, la tenue de mini-guignolées dans les entreprises de la région a permis d’amasser plus de 27 000 $ en une seule journée. Des enveloppes préaffranchies distribuées à l’intérieur du Publisac ont également permis à des gens de faire parvenir 22 670 $ en dons supplémentaires. Notons également la contribution de 25 000 $ d’un donateur anonyme ainsi que les montants de 500 $ et plus, dont le nombre a plus que doublé.

Au total, ce sont 160 familles qui ont reçu un panier de Noël, le mois dernier. Les familles avec enfants ont aussi reçu des jouets offerts par la population. Le Centre d’action bénévole de la MRC de Coaticook a également fourni plusieurs sapins à des gens dans le besoin.

Un contexte particulier

Le contexte pandémique tel qu’on le connaît a forcé les dirigeants du CAB à adapter quelques-unes de leurs activités.

Les Cuisines collectives des Fêtes ont été remplacées par une vente de tourtières et de pâtés au poulet. Les gens ont aussi pu recevoir «La Petite recette en famille» pour créer leur propre croustade aux pommes.

Des mini-guignolées en milieu de travail ont eu lieu plutôt que le grand rendez-vous habituel qui mobilise plusieurs dizaines de bénévoles aux quatre coins de la ville.

L’organisme a également mis sur pied l’activité «Un moment enchanté», à laquelle environ 400 personnes ont participé. Le temps d’un week-end, la ruelle entre le CAB et la bibliothèque a été décorée aux couleurs des Fêtes.

L’organisme tient d’ailleurs à souligner l’apport de tous les bénévoles qui ont participé au succès de la campagne, dont le président d’honneur Bruno Jacques. «Sans eux, on n’aurait pu connaître une si belle année», estime la directrice générale du CAB, Marjorie Tyroler.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires