Projet «Arrière-scène»: le Musée Beaulne de Coaticook touche 43 000 $

Par Vincent Cliche
Projet «Arrière-scène»: le Musée Beaulne de Coaticook touche 43 000 $
Le directeur du Musée Beaulne, François Toé. (Photo : archives Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

COATICOOK. Le Musée Beaulne pourra aller de l’avant avec son projet «Arrière-scène», qui est en fait une nouvelle plateforme numérique pour la présentation d’œuvres de façon virtuelle. L’institution culturelle de Coaticook bénéficie d’une subvention de 43 000 $, provenant du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

Cette aide financière s’inscrit dans le cadre du Plan de relance économique du milieu culturel.

La formule retenue proposera d’accéder aux expositions par «l’arrière-scène» sans en dévoiler les œuvres complètes. Les internautes découvriront le parcours et les inspirations de l’artiste, son atelier, ses techniques et son processus créatif.

Le directeur général du Musée Beaulne, François Toé, explique que la pandémie a précipité le développement du projet de numérisation. «La subvention rend maintenant possibles ces actions. C’est un signal très encourageant pour notre équipe qui s’affaire à relever les défis inédits auxquels sont confrontées les institutions muséales.»

«Une initiative audacieuse comme celle du Musée Beaulne, qui a développé une approche novatrice lui permettant de bonifier son offre culturelle au moyen du numérique, contribue de belle façon à la relance du milieu culturel québécois. Je félicite le musée pour son dynamisme et encourage nos institutions culturelles à suivre ce bel exemple de créativité», souligne la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy.

Sa collègue et députée de Saint-François, Geneviève Hébert, salue également l’initiative. «Cette reconnaissance confirme que l’établissement est une référence non seulement pour la diffusion des arts visuels, mais aussi comme attrait touristique de la région», mentionne-t-elle.

Notons que cette percée technologie ne vise pas à remplacer les visites en personne lorsque les conditions sociosanitaires les permettront.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires