Le Musée Beaulne reçoit une aide financière de près de 32 000 $

Par Vincent Cliche
Le Musée Beaulne reçoit une aide financière de près de 32 000 $
Le Musée Beaulne de Coaticook pourra compter sur une aide financière de quelque 32 000 $ provenant du Fonds d'urgence relatif à la COVID-19, avancé par Patrimoine canadien. (Photo : archives Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

CULTURE. L’aide financière du gouvernement fédéral de 31 884 $ accordée au Musée Beaulne représente une véritable «bouffée d’oxygène» aux yeux du directeur général de cette institution culturelle de Coaticook, François Toé.

La ministre de l’Agriculture et députée de Compton-Stanstead, Marie-Claude Bibeau, a fait l’annonce de ce coup de pouce lors d’une conférence virtuelle, tenue jeudi matin (10 décembre).

M. Toé applaudit cette nouvelle. «C’est une véritable bouffée d’oxygène, image-t-il. Quand la pandémie est arrivée en mars dernier, une sorte d’angoisse nous a envahis. Les différentes aides que nous avons reçues nous permettent de garder la tête hors de l’eau, mais aussi de conserver nos employés en poste. Notre équipe, bien qu’elle soit petite, est expérimentée et on ne peut s’en passer.»

Ces mêmes employés travaillent ces jours-ci à développer des projets pour la prochaine année ainsi qu’à augmenter la présence numérique de l’institution culturelle. Ils assureront également la gestion efficiente des collections. «Un jour, cette pandémie se terminera. Il faudra alors être prêt à accueillir les visiteurs. Il y a déjà beaucoup de projets élaborés pour 2021», confirme le directeur général du Musée Beaulne.

«La culture exprime et partage notre identité, notre créativité, notre diversité. Elle inscrit nos communautés dans la durée. Comme citoyenne, j’ai toujours affectionné comment les musées rendent accessible et vivant notre patrimoine. Comme ancienne directrice générale du Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke, j’ai pu apprécier combien l’aide gouvernementale est cruciale pour appuyer la mission et l’offre de nos institutions culturelles à la population», note Marie-Claude Bibeau.

Notons que l’annonce touche également trois autres institutions muséales de la région de l’Estrie. La Société historique de Stanstead (31 292 $), le Centre culturel et du patrimoine Uplands (20 832 $) ainsi que le Centre de ressources pour l’étude des Cantons-de-l’Est (14 571 $) ont également reçu leur part du gâteau du Fonds d’urgence relatif à la COVID-19, mis de l’avant par Patrimoine canadien.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires