Waterville sonde ses citoyens en matière de mobilité durable

Par Vincent Cliche
Waterville sonde ses citoyens en matière de mobilité durable
La mairesse de Waterville, Nathalie Dupuis. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

TRANSPORTS. Afin de mettre en place un projet-pilote de mobilité durable qui se colle à la réalité des besoins de la communauté, la Municipalité de Waterville tient à sonder ses citoyens.

Aux yeux de la mairesse Nathalie Dupuis, la population est préoccupée par les enjeux environnementaux en lien avec ses déplacements. «Certains souhaitent voir l’amélioration des infrastructures pour faciliter les déplacements à pied ou à vélo, tandis que d’autres expriment leurs besoins pour des déplacements en covoiturage, image l’élue. Nous avons un nombre important de travailleurs qui se rendent à Waterville seuls, en voiture. Ils seraient sans doute prêts à tenter l’expérience d’alternatives facilitantes s’ils y avaient accès. Nous espérons que le sondage nous dévoilera des pistes de solutions porteuses pour notre communauté.»

Dans sa démarche, Waterville s’est adjoint les services du Centre de mobilité durable de Sherbrooke. «En répondant au sondage, les participants fourniront des informations sur leurs habitudes de déplacements. C’est grâce à ces renseignements qu’il sera possible d’identifier des pistes de solutions de mobilité durable propres à la réalité de Waterville et d’initier des changements de comportement à long terme», spécifie le coordonnateur de l’organisme, Louis-André Neault.

Le sondage est disponible sur le site internet de la Municipalité.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires