Bernard Vanasse sollicitera-t-il un troisième mandat à Compton?

Par Vincent Cliche
Bernard Vanasse sollicitera-t-il un troisième mandat à Compton?
Le maire de Compton, Bernard Vanasse, annoncera au début de l'année 2021 s'il compte se présenter pour un troisième mandat. (Photo : archives Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

COMPTON. Le maire de Compton, Bernard Vanasse, demeure incertain quant à son avenir politique. À un an du scrutin, l’élu n’a pas encore pris une décision à savoir s’il briguera les voix une fois de plus afin d’obtenir un troisième mandat.

«Je suis en pleine réflexion, avoue le premier magistrat. Même si j’avais pris ma décision, je pense qu’il serait plus sage d’attendre pour le dire, car nous sommes présentement dans nos consultations prébudgétaires. Les élus travaillent tous ensemble et il faut prendre les meilleures décisions pour le développement de notre municipalité et pour l’ensemble de la population. Il ne faut pas qu’elles soient teintées parce qu’on pense que ce sera un projet gagnant en vue des élections l’an prochain.»

M. Vanasse fera connaître ses intentions au début de l’année 2021. «Si je décide de ne pas me représenter, cela laissera une belle fenêtre aux autres candidats pour se commettre, mettre de l’avant un plan et dévoiler leurs idées.»

«Il y a aussi mon âge qui pèse dans la balance [le maire de Compton a 67 ans], rajoute-t-il. Non pas que je ne suis pas en forme, mais mon frère est décédé il n’y a pas si longtemps, alors ça fait réfléchir.»

S’il décide de se retirer, Bernard Vanasse promet de demeurer très actif et de poursuivre son boulot d’encanteur.

Deux projets à l’agenda

La dernière année du présent mandat risque d’être un peu moins chargée que les précédentes pour l’administration Vanasse. Néanmoins, deux projets se dressent sur la table à dessin.

D’abord, la Municipalité veut construire un abri pour le sable, lequel devrait coûter environ 400 000 $. «On ne peut plus laisser cette matière à l’extérieur, car il y a des dangers de contamination du sol», précise le maire de Compton. L’Environnement a d’ailleurs demandé à ce que Compton corrige la situation sous peine d’infractions.

Bernard Vanasse souhaite également poursuivre la réfection des chemins de gravier sur son territoire. «Ça fait deux ans qu’on a débuté ce chantier et je crois qu’il est important de poursuivre sur cette lancée. Il y a de plus en plus d’agriculteurs et ces chemins sont très importants pour eux. Il est donc de notre devoir de bien les entretenir pour assurer leur sécurité.»

Fier de l’hôtel de ville et de l’école

S’il y a un dossier qui a fait couler beaucoup d’encre au cours des dernières années, c’est bien celui de l’hôtel de ville. «Il s’agit d’un établissement dont je suis très fier, mais je ne cacherai pas que je suis très content que ce soit maintenant derrière nous.»

La construction va également bon train à Compton. Jusqu’à présent cette année, les investissements sont de l’ordre de plus de 15 millions de dollars, soit plus du double que l’an dernier. «En plus des nouvelles constructions, beaucoup de nos agriculteurs ont apporté des améliorations à leurs bâtiments», fait savoir M. Vanasse.

Le dynamisme de la communauté lui a valu le feu vert à l’agrandissement de l’école primaire Louis-Saint-Laurent, une autre fierté pour le premier magistrat.

Notons également la bonification du Récré-O-Parc et la construction de nouveaux parcs de milieu, soit ceux des développements du Hameau et Bellevue, au cours de la dernière année.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires