Un projet de 20 logements retardé à Coaticook

Par Vincent Cliche
Un projet de 20 logements retardé à Coaticook
C'est sur ce terrain de la rue Roy que sera construit un immeuble de trois étages qui comptera une vingtaine d'unités. «Ça viendra combler un besoin criant de logements abordables au sein de notre municipalité», admet le conseiller municipal coaticookois, Gaétan Labelle. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

HABITATION. Le projet de construction d’un immeuble de 20 logements sur la rue Roy, à Coaticook, accuse un retard de plusieurs mois. Alors qu’on souhaitait accueillir les premiers résidents quelque part cette année, la première pelletée de terre des travaux pour cette nouvelle construction n’a toujours pas encore eu lieu.

La pandémie a bien évidemment ralenti l’avancement du dossier. Le conseiller municipal coaticookois et président de l’Office municipal d’habitation (OMH) de la Vallée de la Coaticook [organisme qui chapeaute le projet], Gaétan Labelle, note également que l’équipe chargée du projet a été affaiblie par la maladie au courant de l’année, ce qui n’a pas non plus aidé.

M. Labelle dit même voir du positif dans le retard des travaux. «Les matériaux de construction sont à forts prix ces temps-ci et il y a une pénurie en plus, note-t-il. La soumission aurait fort probablement reflété cette situation avec une facture à la hausse. Selon les informations, on s’attend à ce que les prix commencent à redescendre tranquillement au cours des prochains mois, juste à temps pour le dépôt de l’appel d’offres.»

Celui-ci aura lieu dans les premières semaines de 2021. Au total, le projet est évalué à 2,1 millions de dollars.

Entre temps, les terrains ont été divisés par l’arpenteur Daniel Parent. Il fallait agir ainsi puisque ceux-ci appartenaient à la Société d’habitation du Québec. «Il ne nous reste qu’à avoir la bénédiction de Québec, mais ça se fera à la vitesse COVID», image Gaétan Labelle.

Rappelons que le nouvel édifice comptera 20 logements pour les familles, dont 16 seront subventionnés par le Programme de soutien au logement. L’immeuble sera aussi construit sur trois étages. «Comme le terrain est en pente, ce ne sera que derrière qu’on apercevra les trois étages. De la rue, ce sera comme s’il n’y avait que deux étages. Le projet répond entièrement aux normes d’urbanisme de la Municipalité», conclut M. Labelle.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires