Une nouvelle activité pour remplacer le Thé de Noël au Musée Beaulne

Pierre-Olivier Girard
Une nouvelle activité pour remplacer le Thé de Noël au Musée Beaulne
Le Musée Beaulne a attiré entre 50% et 60% de son achalandage habituel au cours de la saison estivale. (Photo : Le Progrès de Coaticook – Archives)

HISTOIRE. Sans surprise, le traditionnel Thé de Noël du Musée Beaulne, prévu le 6 décembre, est annulé en raison de la pandémie. Toutefois, les organisateurs travaillent déjà à une alternative qui se tiendra le même jour, mais évidemment, à l’extérieur de l’établissement.

Puisque quelques détails doivent encore être ficelés, le directeur du Musée Beaulne, François Toé, préfère attendre avant d’en dévoiler davantage. Pour lui, il est important de terminer cette année, toute sauf normale, sur une note positive, avec une activité qui apportera un peu de magie à la communauté.

«Les derniers mois ont été difficiles pour tout le monde et le Musée n’a pas fait exception, soutient-il. Mais dans l’ensemble, je m’attendais à pire, particulièrement pour l’achalandage. Cet été, nous avons eu entre 50% et 60% de notre achalandage habituel, tandis qu’à d’autres endroits comme le nôtre, on parle de 20% et 30%.»

Malgré tout, il est clair que les finances tendent davantage vers le rouge que le vert. Un manque à gagner pour lequel le directeur devra trouver des solutions. «On espère avoir une aide gouvernementale, car pour le moment, nous recevons les mêmes subventions que par le passé. Il se pourrait aussi que la Ville de Coaticook nous offre un soutien financier. La réalité est que l’impact de la pandémie ne s’arrêtera pas à la fin de 2020. Il faudra au moins deux ou trois ans pour rattraper le temps perdu», prévoit le responsable.

Si le Musée réussit à garder la tête hors de l’eau, c’est notamment grâce au dévouement de son équipe, selon le directeur Toé. Il faut dire qu’à part un arrêt de travail temporaire au printemps, il n’y eu aucune mise à pied depuis. «Nos employés sont là plus par passion que par intérêt pécuniaire. Ils sont attachés à l’institution et leur dévouement fait toute la différence», conclut-il.

L’an dernier, le 41e Thé de Noël avait accueilli environ 180 invités.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires