Appel à la générosité pour épauler une maman enceinte et atteinte d’un cancer

Par Dany Jacques
Appel à la générosité pour épauler une maman enceinte et atteinte d’un cancer
La famille de Fanny Vigneault et de Jasmin Caron se dit très touchée par la vague d’amour et la générosité de la communauté. (Photo : gracieuseté)

SANTÉ. La famille d’une maman enceinte, qui affronte également un cancer des ganglions de stade deux, sollicite l’aide de la population pour traverser cette épreuve.

Fanny Vigneault a appris ce terrible diagnostic à sa quatorzième semaine de grossesse, après un simple suivi chez son médecin. Comme un malheur n’arrive parfois pas seul, cette nouvelle survient deux ans après la perte d’un autre enfant. Fanny y a perdu sa petite fille de 6 mois dans un accident bête et tragique.

L’arrivée de ce cancer perturbe évidemment la vie quotidienne de cette petite famille de Coaticook. Arrêt de travail pour au moins 18 mois, auto-injection quotidienne d’un médicament, traitement de chimio aux deux semaines ainsi que de possibles traitements et rendez-vous à l’Hôpital Sainte-Justine de Montréal.

La maladie entraîne également son lot de tracas financiers, comme une importante partie de la facture des médicaments non remboursée par le gouvernement. Selon le conjoint Jasmin Caron, il en coûte déjà quelque 1250 $ par mois de leur propre poche pour payer les médicaments, le transport, l’essence, les stationnements, etc.

Voilà pourquoi une campagne de sociofinancement a été récemment mise sur pied pour aider la famille. L’objectif consiste à récolter 20 000 $. Plus de la moitié avait déjà été amassée en une semaine au moment d’écrire ces lignes.

Les gens sont invités à faire des dons au www.gofundme.com/f/fanny-une-battante

Apeurée, mais battante

On n’a pu s’entretenir avec Fanny, mais elle a tenu à remercier son entourage et les donateurs sur les réseaux sociaux. Elle avoue avoir très peur de perdre son enfant en raison de son combat contre le cancer. «La vie, nous ne l’avons pas facile, mais tous ensemble nous nous en sortirons encore plus forts et plus unis que jamais, témoigne-t-elle. Je vais me battre pour guérir et je vais faire mon possible pour te garder, petit être qui grandit en moi.»

Son conjoint se dit touché par cette vague d’amour qui déferle sur la famille. «Ça fait du bien au moral, car c’est toute notre vie qui a été chamboulée il y a environ trois semaines», raconte M. Caron.

Il assure que la famille a besoin de toute cette générosité et cet amour pour traverser cette épreuve. «Il s’agit même d’une première pour les médecins de Sherbrooke et de Sainte-Justine pour une femme enceinte et malade d’un cancer en même temps. Même la vie de notre bébé est incertaine. Il pourrait aussi souffrir de dommages cérébraux», s’attriste-t-il.

L’état de santé de la maman est cependant plus optimiste, ayant été pris en charge rapidement dans le traitement de son cancer des ganglions

La petite famille habite actuellement Coaticook, mais elle déménagera sous peu à Magog.

Activité de financement en parallèle

Une autre activité de financement se tiendra bientôt à Coaticook pour faire grimper la générosité financière de la population.

Les trois coiffeuses du Salon Espagnol donneront tout l’argent amassé lors de leurs coupes de cheveux à la famille de Fanny et de Jasmin. Une boîte de dons sera également disponible pour ceux et celles qui désirent contribuer financièrement sans se faire couper les cheveux.

Cette journée spéciale se déroulera dans le respect des règles sanitaires, le vendredi 30 octobre.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires