Un premier Défi Paul Boutin couronné de succès à Coaticook

Par Vincent Cliche
Un premier Défi Paul Boutin couronné de succès à Coaticook
Premier événement d'envergure dans la région de Coaticook à la suite du déconfinement estival, le Défi Paul Boutin frappe un coup de circuit en organisant un événement de balle lente fort sécuritaire pour les équipes et les partisans… (Photo : archives Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

COATICOOK. Il y avait de l’ambiance dans les stades de balle de Coaticook, le week-end dernier (21 au 23 août). En effet, le tout premier Défi Paul Boutin a réuni tout près d’une trentaine d’équipes de balle lente, créant ainsi l’un des premiers événements dans la région auxquels une foule [distancée, bien sûr] a pu participer.

À quelques minutes de la présentation des matchs de finales, les frères Alexandre et Jean-Thomas Madore arboraient un large sourire en dressant un premier bilan du tournoi. «Avec tout ce que les gens ont vécu au cours des derniers mois, je pense que plusieurs d’entre eux avaient le goût de sortir et de participer à un événement. La participation, autant chez les équipes qu’au niveau des spectateurs, a largement dépassé nos attentes», admet Alexandre.

«Les gens ont eu beaucoup de plaisir et ils avaient l’air heureux d’être là à encourager les joueurs sur le terrain», rajoute Jean-Thomas.

Au niveau logistique, les organisateurs ont su créer un environnement sécuritaire, tant pour les joueurs que pour les spectateurs. À l’entrée du stade Julien-Morin, l’un des trois sites avec le «stade des femmes» du parc Laurence et le terrain du parc Denis-Marcoux, les participants ont respecté le port du masque, de même que les sections où ils ont pu s’asseoir. Des petites embûches sont toutefois survenues au niveau de l’horaire, tout ça en raison des caprices de Dame nature. «À cause du brouillard vendredi soir, on a dû annuler trois matchs et les reporter au lendemain. Ç’a malheureusement causé l’annulation du concours de coups de circuit. Je sais que ç’aurait été populaire, mais, au moins, les spectateurs ont pu voir plusieurs longues balles lors des matchs réguliers», s’enthousiasme Jean-Thomas Madore.

L’organisation du Défi Paul Boutin a pu compter sur la présence d’une vingtaine de bénévoles, sans qui l’événement n’aurait pu être présenté. «On avait des gars de confiance sur chacun des sites et tout s’est bien déroulé. La Ville [de Coaticook] a également collaboré, et ce, sans hésitation de leur part», lance Alexandre Madore, qui profite de l’occasion pour remercier sa copine, Sara Favreau-Perreault, qui s’est occupée du côté administratif du rendez-vous sportif.

Les livres sont donc fermés sur cette première édition qui a été couronnée de succès. Le Défi Paul Boutin reviendra sans faute l’an prochain, promettent ses organisateurs. «Je pense qu’on a prouvé qu’on était capable de présenter un bel événement de balle. Notre objectif demeurera toujours de faire découvrir ce beau sport aux gens de la région», explique Alexandre Madore.

Les champions de l’événement

Classe E

Le Routhier Équipements de Coaticook a vaincu les Blue Jays par la marque de 9-4
Joueur du match: Étienne Routhier

Classe D

Les Mean Machine ont eu raison de Team Pixou par la marque de 12-11 en 8 manches
Joueur du match: Jaydi Deslandes

Classe C

Le championnat provincial est allé à Coffrage Daniel Lampron de Saint-Hyacinthe, qui a vaincu Conceptions Desrosiers – STA de Coaticook au pointage de 12-8
Joueur du match: Éric Beauchemin

Photos des gagnants: gracieuseté – Lydia Petit Photographe

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires