JM Champeau innove avec sa nouvelle ligne de transformation du bois

Par Vincent Cliche
JM Champeau innove avec sa nouvelle ligne de transformation du bois
Les propriétaires de JM Champeau, Pierre Champeau, Jean-Christophe Champeau et Bruno Champeau, sont fiers des récents investissements réalisés au sein de leur entreprise. Ceux-ci ont permis l'ajout de l'automatisation d'une ligne de transformation. (Photo : gracieuseté)

ÉCONOMIE. JM Champeau a récemment investi des sommes considérables afin de maximiser la performance de la fabrication de ses produits de bois francs. Dans ses démarches, l’entreprise de Saint-Malo a reçu une aide financière du gouvernement du Canada de l’ordre de 834 431 $.

Concrètement, le projet consiste à l’implantation en usine d’une ligne de transformation du bois complètement automatisée. Celle-ci sera située dans un nouveau bâtiment aménagé à cet effet.

«Ces investissement nous permettront de poursuivre notre croissance en cette période d’incertitude économique et ainsi continuer de faire rayonner l’expertise de chez nous sur les marchés mondiaux», souligne le président et directeur général de l’entreprise, Pierre Champeau. Ce dernier se réjouit également que son équipe grandira une fois de plus cette année.

L’aide financière accordée pour la réalisation de ce projet provient du programme «Croissance économique régionale pour l’innovation», de Développement économique Canada. «Alors qu’on amorce la reprise économique sécuritaire, il est important qu’en tant que gouvernement, on appuie nos entrepreneurs qui créent de la richesse et qui participent à la rétention de la population active dans nos régions. Je me réjouis de l’aide que nous apportons afin que les entreprises s’outillent adéquatement pour qu’elles demeurent compétitives et puissent continuer à prospérer», mentionne la ministre de l’Agriculture et députée de Compton-Stanstead, Marie-Claude Bibeau, au nom de la ministre du Développement économique et des Langues officielles, Mélanie Joly.

Notons que JM Champeau fait affaire avec des clients dans près d’une trentaine de pays.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des