Plus de 800 000 $ pour subventionner les emplois d’été

Par Patrick Trudeau
Plus de 800 000 $ pour subventionner les emplois d’été
La députée et ministre Marie-Claude Bibeau était accompagnée de quelques étudiants lors de l'annonce des subventions du programme Emplois d'été Canada. (Photo : gracieuseté)

COMPTON-STANSTEAD. Pas moins de 114 organisations du comté de Compton-Stanstead vont se partager une enveloppe globale de 821 992 $ dans le cadre du programme Emplois d’été Canada.

C’est la député de cette circonscription et ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Marie-Claude Bibeau, qui a officialisé ce montant le 4 août dernier, en dévoilant l’identité des nombreux récipiendaires.

Parmi ceux-ci, on retrouve des organismes communautaires et culturels, des municipalités et des petites entreprises de la région.

Pour le territoire couvert par le Progrès de Coaticook, notons qu’une somme de 92 633 $ a été allouée au Carrefour Loisirs MRC de Coaticook, alors que l’Association sportive des Jeunes Handicapés de l’Estrie et l’Association des personnes handicapées de la MRC de Coaticook reçoivent chacune un peu plus de 12 000 $.

Au total, le programme Emplois d’été Canada a permis de créer 210 emplois pour les jeunes de 15 à 30 ans dans la circonscription de Compton-Stanstead.

En raison du contexte de pandémie, le gouvernement du Canada a procédé à des changements temporaires en accordant notamment une subvention équivalente à 100% du taux horaire minimum. «Nombreux sont les jeunes de notre région qui se sont retroussé les manches cet été et qui ont contribué à l’effort collectif exceptionnel rendu nécessaire par la pandémie. Grâce au programme Emplois d’été Canada, plusieurs organismes et entreprises ont reçu l’aide dont ils avaient besoin pour poursuivre et adapter leurs activités, notamment au profit des enfants, des aînés, de la sécurité alimentaire et de l’environnement», s’est réjouie la députée-ministre Bibeau.

Notons que depuis l’an dernier, le programme a été élargi et que le critère de statut d’étudiant n’est plus exigé pour bénéficier de la subvention fédérale.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des