Comment bien savoir si vous devez réparer votre béton

Comment bien savoir si vous devez réparer votre béton

Depuis plus de 70 ans, le béton est le matériau de construction le plus populaire sur l’ensemble de la planète. Sa grande résistance et son coût peu élevé expliquent grandement la popularité de ce matériau. Cependant, le béton n’est pas éternel et demande un entretien régulier pour éviter des problèmes importants et il faut souvent faire des réparations sur le béton.

Pour assurer la solidité du béton, les propriétaires doivent tout d’abord effectuer une inspection de toutes les surfaces. Lors de l’évaluation visuelle, il faut repérer les zones de béton dégradées et tenter d’identifier la source de la dégradation.

Cette étape est essentielle pour assurer la longévité de la structure, car elle permet d’effectuer les rénovations nécessaires et de ne pas seulement colmater les trous.

Pour déterminer la source de la dégradation, plusieurs éléments peuvent être évalués :

L’alcalinité :

En général, un béton aura un taux de pH idéal de 12. Le changement d’alcalinité du matériau peut entraîner la corrosion des structures internes en fer.

Le contact avec les éléments ambiants

Le béton entre régulièrement avec de nombreux éléments extérieurs, comme la pollution, les produits de déneigement, la pluie acide et le gaz carbonique. Tous ces éléments peuvent affecter le pH du béton et accélérer le processus de carbonisation. Ce phénomène entraîne de sérieux problèmes au niveau des armatures en acier.

Le phénomène de carbonisation

La carbonisation est un phénomène lent et parfois difficile à différencier de l’usure « normale » du matériau. De plus, le changement est non linéaire dans le temps. Ce phénomène se caractérise par l’apparition de taches brunâtres et rougeâtres à la surface du béton. En général, la profondeur de carbonatation est de 4 mm après 2 ans, de 10 mm après 8 ans et de 20 mm après 25 ans.

L’oxydation de l’acier

Ce phénomène est particulièrement présent lorsque les structures en métal du béton sont exposées aux éléments naturels. Les infiltrations d’eau sont la source la plus fréquente d’oxydation. La formation de la rouille entraîne le gonflement de la structure en acier, étant donné que son volume est de 4 à 6 fois supérieures à celui de l’acier. Ce phénomène entraîne des fissures et des éclats dans le béton.

La dégradation du béton

La dégradation du béton est un signe visible que la surface doit être prochainement rénovée. Ces signes sont notamment l’augmentation de la porosité du béton, la présence de trou et la mise à nue de la structure en acier. Certaines conditions, dont les zones riveraines et industrielles, peuvent accélérer la dégradation du béton si la surface n’est pas correctement protégée.

La mise à nue des structures en acier

Lorsque les armatures en acier sont mises à nue, les problèmes structurels peuvent rapidement s’accumuler. Ce phénomène peut être causé par différents éléments, dont la corrosion, l’oxydation et l’infiltration d’eau. Lorsque le métal est visible, des réparations doivent absolument être effectuées dans les prochains mois.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires