Un «road trip» de trois jours dans la Vallée de la Coaticook

Le Progrès de Coaticook
Un «road trip» de trois jours dans la Vallée de la Coaticook
(Photo : Le Progrès de Coaticook/Archives - Dany Jacques)

ITINÉRAIRE. Trop souvent, les visiteurs ne s’arrêtent qu’une seule journée dans la région de Coaticook. «On prend une petite crème glacée à la Laiterie, puis on va voir Foresta Lumina. On a encore bien plus à offrir», lance avec enthousiasme l’agente de développement touristique de la MRC de Coaticook, Julie Sage. Pour enrayer ce «mythe», cette spécialiste des attraits a concocté un petit «road trip» de trois jours.

Jour 1

Lors de cette première journée, on s’arrête à Coaticook, Barnston-Ouest, Stanstead-Est ainsi que dans le secteur de Baldwin.

Bleuetière L’Or Bleu: on y propose l’autocueillette de nombreux petits fruits et légumes ainsi que des fleurs coupées

Verger Heath: en plus de pouvoir s’y procurer des pommes, il est possible d’y visiter la boutique de poterie

Jardins du Ruisseau Ball: culture de légumes rares et anciens sans pesticides, en plus de l’élevage de chevreaux

Randonnée de la forêt témoin de Way’s Mills: un sentier de 2,5 km accessible pour tous les membres de la famille

Soaperie Main de nature: on y confectionne des savons en barre, des crèmes et des baumes à lèvres

Parc Découverte nature: visite de la pisciculture la plus moderne en Amérique du Nord

Mont Pinacle: randonnée pédestre de 7 km offrant l’un des plus beaux points de vue de la région

Lac Lyster: on s’y rafraîchit à la plage

Musée Beaulne: visite du château Arthur-Osmore-Norton et de ses jardins anglais

Les points de vue à ne pas manquer: les chemins Perreault, Chagnon, Rodrigue et Moreau, Adam, Breault et Riendeau, de même que le Club de golf Dufferin Heights

Jour 2

Après une journée bien remplie, on s’arrête maintenant à Dixville, Compton, Waterville ainsi qu’à Martinville.

Club de golf Coaticook: un parcours de 18 trous rempli de défis, mais aussi d’incroyables paysages

Club de golf de Coaticook

Ferme Mario Gadbois: une boucherie qu’on trouve directement à la ferme. L’autocueillette de bleuets est aussi offerte en saison.

Coop de solidarité de Dixville: un arrêt paisible au parc ainsi qu’à la piscine de ce joli village

Ferme Groleau: un arrêt à la boutique permet de se procurer des légumes frais de même que plusieurs produits transformés.

Flavora: cette entreprise produit du yogourt grec à base de lait de brebis

Boucherie Blouin: une boucherie complète, où on produit des saucisses maison, viandes fumées et marinées en chaudières

Pause gourmande: une véritable boulangerie de village. Des pains frais, des brioches à la cannelle, du prêt-à-manger et des desserts succulents

Club de golf Waterville: il est possible de jouer sur l’un des plus anciens parcours des Cantons-de-l’Est

Ferme Les Broussailles: des chèvres dans les champs, une boutique, sans oublier les fromages biologiques

Les points de vue à ne pas manquer: l’intersection du chemin Dupont et du 3e rang, les tunnels d’arbres du chemin Cochrane et McVety, les chemins Bernard et Bulwer (intersection Bulwer – Saint-Isidore)

Jour 3

Pour terminer cette escapade dans la Vallée, on visitera Saint-Herménégilde, East Hereford, Saint-Venant-de-Paquette, Saint-Malo et Sainte-Edwidge-de-Clifton.

Mont Hereford: il est possible de grimper le troisième sommet le plus haut des Cantons-de-l’Est à East Hereford

Circuits frontières: toujours à East Hereford, on peut emprunter des kilomètres de sentiers dédiés au vélo de montagne

Jardin Sapins et merveilles: grâce aux panneaux d’interprétation de ce site, il est possible d’apprendre pourquoi on décore des sapins durant le temps des Fêtes

Ferme piscicole des Bobines: la plus importante ferme d’élevage de truites de la province. On peut y trouver de succulents produits à la boutique.

Amis du patrimoine de Saint-Venant-de-Paquette: le Sentier poétique a été créé par en partie par Richard Séguin.

Sentier poétique à Saint-Venant-de-Paquette

La Montagnaise: tour d’observation située à Saint-Malo, troisième village le plus haut en termes d’élévation au Québec. Par beau temps, il est possible d’observer les monts Washington et Mégantic.

Les points de vue à ne pas manquer: le 9e Rang, à l’intersection de la route 251, ainsi que le chemin du Gore.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Louise
Louise
3 mois

Hmmmmm …. belle trouvailles! Mais il en manque une d’intérêt : la fromagerie La Station!

denyse rodrigue
denyse rodrigue
2 mois

y a t il un pont pour traverser au dessus une forêt, j’ai cru voir un article ou est-ce