Le Rocket débute ce soir à Granby

Par Patrick Trudeau
Le Rocket débute ce soir à Granby
Le receveur Kirk Fryer (à gauche) et le premier-but Zachary Benoît sont deux des nouveaux venus du côté du Rocket cette saison. (Photo : gracieuseté – Photographie Nathalie Miclette)

JUNIOR. Après le circuit senior (LBMQ), c’est au tour de la Ligue de baseball junior élite du Québec de lancer ses activités cette semaine. Et pour le Rocket South Shore de Coaticook, ce premier rendez-vous tant attendu a lieu ce vendredi 17 juillet à Granby, face aux Guerriers de l’endroit.

À l’instar de tous les athlètes qui ont été privés de leur sport pendant de longues semaines, les joueurs du Rocket (et leurs dirigeants) étaient impatients de reprendre l’action.

Depuis le 20 juin, ils ont eu la chance de participer à plusieurs séances d’entraînement, mais seulement deux matches hors-concours. «On aurait aimé disputer un peu plus de rencontres préparatoires, mais c’était difficile pour tout le monde d’organiser des matches. L’important, c’est de voir que les gars avaient hâte de rejouer au baseball et tout le monde s’est présenté avec le sourire aux lèvres. Depuis les débuts du Rocket (en 2014), je n’ai jamais vu un tel esprit d’équipe et une aussi belle chimie dès le départ», lance le directeur général de la formation coaticookoise, Éric Poulin.

Des joueurs à surveiller

Présentant un alignement parmi les plus jeunes de la Ligue de baseball junior élite du Québec, le Rocket South Shore de Coaticook n’est pas considéré parmi les prétendants aux grands honneurs cette saison. «Avec un noyau de joueurs de 18-20 ans et seulement trois gars de 22 ans, c’est sûr qu’on manque un peu d’expérience. On travaille en fonction des prochaines saisons», avoue le directeur général du Rocket.

«On va quand même s’assurer de progresser, tout en présentant du baseball intense et agressif», avise M. Poulin.

Ce dernier ne manque pas d’enthousiasme quand vient le temps de parler de quelques-uns de ses éléments en 2020.

Parmi ceux-ci, le Sherbrookois Jason Bégin, qui appartient déjà à un collège américain. «Jason va être avec nous à temps plein. Malgré ses 18 ans, c’est déjà un joueur établi qui peut évoluer à plusieurs positions. Les lanceurs Samuel Jalbert (qui a aussi une entente du côté américain) et Xavier Gonzalez seront aussi de retour pour une deuxième saison, alors que les vétérans Jacob Ménard et Samuel Tardif en seront à une quatrième année avec le Rocket.»

Le lanceur Samuel Jalbert entame une 2e saison dans l’uniforme du Rocket. (Photo gracieuseté -Photographie Nathalie Miclette)

«Nous aurons également plusieurs nouveaux venus, dont le receveur Kirk Fryer, qui est déjà très apprécié des lanceurs, deux joueurs polyvalents en Isaac Sirois et Félix Leblanc, ainsi que Dylan Gagnon et Zachary Benoît (un colosse de 6’06 »). Et tous ces joueurs seront très bien encadrés avec notre entraîneur-chef Guy Ainslie (de retour dans l’organisation après trois ans) et ses adjoints Louis Lachance et Marc Sauriol», a vanté Éric Poulin.

Notons que le calendrier régulier comptera 21 rencontres (toutes c équipes d’une même division) et que le Rocket jouera son premier match à domicile le jeudi 23 juillet (20 h) en recevant les Guerriers de Granby.

Un programme double contre LaSalle est aussi prévu le samedi 25 juillet (16 h et 19 h) au Stade Julien-Morin.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des