Les masques seront obligatoires dès samedi

Par Patrick Trudeau
Les masques seront obligatoires dès samedi
«On est pas mal mieux de porter un masque que de retourner en confinement», a justifié le premier ministre François Legault. (Photo : capture d'écran)

LIEUX PUBLICS. La crise de la COVID-19 entrera bientôt dans un nouveau chapitre alors que le port du masque (ou couvre-visage) sera obligatoire dans tous les lieux publics fermés du Québec à compter de ce samedi 18 juillet.

Cette obligation s’adresse aux 12 ans et plus et touchera notamment les boutiques, supermarchés, centres commerciaux, cinémas, restaurants, amphithéâtres sportifs, bibliothèques et autres.

Des exceptions sont prévues pour les gens qui présentent une condition médicale spéciale.

La mesure, qui coïncidera avec le début des vacances de la construction, a été officialisée en début d’après-midi par le Gouvernement du Québec et englobe tous les types de masques, qu’ils soient médicaux ou artisanaux.

Des amendes sont prévues pour les commerçants qui accepteraient un client «non-masqué» dans leur établissement. À compter du 1er août, des amendes pourront aussi être décernées aux citoyens récalcitrants.

L’obligation du port du masque était réclamée depuis un certain temps par plusieurs intervenants, dont des maires et des médecins. On souhaite ainsi se prémunir contre une éventuelle deuxième vague et éviter de revenir en arrière. «On est pas mal mieux de porter un masque que de retourner en confinement», a justifié le premier ministre François Legault.

Au cours des derniers jours, quelques éclosions ont été rapportées dans la grande région de Montréal, à la suite de rassemblements dans des bars.

Au moment d’écrire ces lignes, le Québec comptait 56 621 cas confirmés de COVID-19 et 5628 décès depuis le début de la crise.

La région de l’Estrie continue de maintenir des chiffres «modestes» avec 980 cas confirmés et 26 décès.

Du côté de la MRC de Coaticook, le bilan est au beau fixe depuis plusieurs semaines avec toujours 13 cas confirmés (tous guéris)

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des