Acheter un baume à lèvre pour embrasser une bonne cause

Par Dany Jacques
Acheter un baume à lèvre pour embrasser une bonne cause
Nancy Couture (Fondation CSSS) et Marie-Ève Ouimette (PJC) encouragent les gens à participer à une nouvelle activité de financement. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Dany Jacques)

FINANCEMENT. Une nouvelle activité de financement voit le jour pour compenser, en quelque sorte, les pertes de revenus de la Fondation du Centre de santé et de services sociaux de la MRC-de-Coaticook provoquées par la crise sanitaire de la COVID-19.

La Pharmacie Jean Coutu de Coaticook lance la campagne intitulée «Embrasse la cause». Grâce à cette initiative de la pharmacienne Marie-Ève Ouimette, l’entreprise remettra 7$ pour chaque baume à lèvre vendu en succursale, signé Lise Watier.

Aucun objectif financier n’a été dévoilé pour l’instant. Des partenaires pourraient s’ajouter à la campagne pour bonifier la somme totale. «On ne pourra jamais remplacer le tournoi de golf, mais on fait un petit effort pour compenser un peu. La cause nous tient réellement à cœur», insiste Mme Ouimette.

Le contexte social actuel force effectivement la remise en question de l’importante campagne de financement que représente le tournoi de golf pour la Fondation. La présidente de cet organisme, Nancy Couture, apprécie ce geste. « Nous avons déjà annulé des activités de financement et la présentation du tournoi de golf demeure incertaine, dit-elle. On sait déjà qu’il n’y aura pas de souper ni d’encan silencieux en septembre, mais Daniel Thibault se fera tout de même raser le coco pour la cause.»

La Fondation précisera plus tard la formule adoptée, et s’il y a aura du golf ou non.

Les revenus de l’organisme sont à la baisse de quelques dizaines de milliers de dollars. Mme Couture assure néanmoins que l’organisme demeure malgré tout en excellente santé financière. La Fondation poursuit d’ailleurs sa mission d’améliorer la qualité de vie des patients du Centre de santé et des résidents de la région.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des