Le Gouvernement allonge 400 M $ pour la culture

Par Patrick Trudeau
Le Gouvernement allonge 400 M $ pour la culture
François Legault s'est réjoui de pouvoir annoncer de bonnes nouvelles aux acteurs du milieu culturel. (Photo : capture d'écran - RDI)

SUBVENTIONS. Question d’aider le milieu artistique à reprendre vie, le gouvernement du Québec annonce un montant de 400 millions $ pour lancer de nouveaux projets et soutenir les entreprises culturelles qui ont été impactées par la crise de la COVID-19.

Plus de la moitié de ce montant (250 M$) est «de l’argent neuf» et servira notamment à la production cinématographique ou télévisuelle, aux organismes qui ont dû fermer temporairement leurs portes et aux arts de la scène. Les projets peuvent être soumis dès maintenant et ils seront rapidement analysés, afin d’octroyer le soutien financier dans un délai tout aussi rapide.

«Et je ne devrais peut-être pas dire ça, mais s’il n’y en a pas assez (d’argent), on regardera ça», a laissé tomber le premier ministre François Legault avec son enthousiasme habituel.

Présente elle aussi au point de presse, la ministre de la Culture, Nathalie Roy, a dit souhaiter que cette nouvelle enveloppe budgétaire permet aux artistes de faire ce qu’ils font de mieux: créer.

Mme Roy a également laissé sous-entendre que la réouverture des salles de spectacle pourrait se faire très bientôt. «En accord avec la Santé publique, on devrait faire une autre annonce d’ici quelques jours. Si tout va bien, on a bon espoir de rouvrir les lieux de diffusion avant le 24 juin», a-t-elle laissé planer.

Bilan régional et provincial

Le dernier bilan de la COVID-19 pour l’ensemble du Québec fait était de 51 354 personnes infectées (+295) et 4661 décès (+20). De ce nombre, près de 16 600 personnes sont considérées comme guéries.

Le bilan estrien continue de se maintenir à un niveau plus qu’enviable avec 934 personnes infectées (+2), 25 décès (stable depuis le 24 avril) et 834 personnes rétablies.

La MRC de Coaticook totalise pour sa part 13 cas confirmés depuis le début de la crise, soit un chiffre stable depuis près d’un mois.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des