Acti-Bus: une aide financière réclamée pour éponger un «important déficit»

Par Dany Jacques
Acti-Bus: une aide financière réclamée pour éponger un «important déficit»
Le confinement a évidemment réduit le nombre de passagers dans les véhicules d’Acti-Bus. (Photo : Archives)

TRANSPORTS. La MRC de Coaticook demande au ministère des Transports du Québec (MTQ) d’éponger «l’important déficit» que le transporteur collectif Acti-Bus prévoit en raison de la crise du coronavirus.

On n’avait pu mettre la main sur les chiffres au moment d’écrire ces lignes, mais les dirigeants de cet organisme craignent un fort impact sur les finances causé par un nombre réduit de passagers dans ses véhicules depuis la mi-mars.

Le préfet de la MRC, Bernard Marion, sollicite l’aide du gouvernement pour conserver les acquis d’Acti-Bus et bien redémarrer les opérations. «Nos pertes représentent une réduction de trois heures de transport par jour. La faible réserve financière ne suffira pas pour éponger le déficit anticipé», prévient-il.

Une aide est réclamée car les subventions du MTQ se basent sur deux facteurs, soit le nombre de transports et l’apport financier du milieu. Les élus demandent la reconduction des montants versés en 2019 pour les années 2020 et 2021, sans égard à l’achalandage réduit causé par la pandémie.

M. Marion ajoute que cet organisme sans but lucratif (Acti-Bus) est un organisme autonome mais sa régie est assurée par la MRC.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des