La Laiterie de Coaticook doit cesser la vente de cornets

Par Patrick Trudeau
La Laiterie de Coaticook doit cesser la vente de cornets
Avant d'être élu premier ministre, François Legault avait lui-même savouré l'un des cornets de la Laiterie de Coaticook, lors de la campagne électorale de 2018. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Archives)

CORONAVIRUS. Endroit fort populaire, particulièrement lors des journées de beau temps, le bar laitier de la Laiterie de Coaticook demeurera fermé pour une période indéterminée, en raison des mesures entourant la crise sanitaire du coronavirus (COVID-19).

«Vu l’arrivée du beau temps, nous voulons à tout prix éviter un taux d’achalandage trop élevé», peut-on lire dans un message paru aujourd’hui sur la page Facebook de l’entreprise.

Jusqu’à nouvel ordre, il ne sera donc plus possible d’aller y déguster un cornet, comme le font des milliers de citoyens de la région et touristes chaque année.

Par contre, le comptoir de vente de fromage et de crème glacée en contenant demeure ouvert, comme à l’habitude. La direction invite d’ailleurs les clients à téléphoner au 819 843-1124 (poste 219) pour passer leur commande, avant de se présenter sur place.

Dans le message adressé par la compagnie, on indique prendre très au sérieux la situation de la Covid-19. «Nous restons à l’affût des changements, des directives et des recommandations émises.»

«Comme l’a mentionné le gouvernement du Québec, il est essentiel que les entreprises du domaine agroalimentaire continuent leurs opérations. La production de crème glacée et de fromage se poursuit donc dans nos installations, ce qui explique que le stationnement soit encore plein, puisque nos employés se rendent tout de même à l’usine. Sachez que nous avons pris toutes les précautions nécessaires pour assurer la santé de nos employés et de nos clients», a-t-on précisé.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des