Les cloches des églises sonneront comme «dans l’temps»

Par Dany Jacques
Les cloches des églises sonneront comme «dans l’temps»
L’Archidiocèse de Sherbrooke relance la tradition de l’angélus. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

SOCIÉTÉ. Les églises de l’Archidiocèse de Sherbrooke sont invitées à faire sonner leurs cloches en guise de solidarité durant la présente crise sanitaire de la COVID-19 (coronavirus).

Mgr Luc Cyr a fait cette demande pour apporter un peu d’espoir à la population, surtout que les fidèles ne peuvent plus se rassembler dans ces lieux de culte. La tradition de l’angélus sera relancée à midi et à 18 h, et ce, dès ce mercredi 25 mars.

«Le son des cloches rappelle la présence bienveillante du Seigneur en ces temps difficiles. Elles rappellent également que la communauté chrétienne prie pour les malades, les mourants et tout le personnel au service des gens dans le besoin », explique Mgr Luc Cyr.

Cette décision s’ajoute à l’annulation des activités de la Semaine sainte. Quelques cérémonies pascales se tiendront néanmoins à huis clos et fort probablement diffusées via des télévisions communautaires ou Internet.

Information via la page Facebook ou le site Web de l’Archidiocèse de Sherbrooke.

 

Partager cet article

4
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
4 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
H.Danie LessardLouiselleLouiselle Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Louiselle
Invité
Louiselle

J’ai vue que le 25mars tout l’es église sonnerons à 7.30 heures et pour 10minutes

Louiselle
Invité
Louiselle

Est-ce vrai que ce mercredi le 25mars a 7.30tout l’es église feront sonner leurs cloches en même temps pour 10minutes

Danie Lessard
Invité
Danie Lessard

Si toutes les cloches du Québec et ailleurs sonnent en même temps, ça va donner de la force et nous aider à passer à travers ce virus.

H.
Invité
H.

La crise du Corona virus va durer au moins 4 mois.
Il y a d autres moyens de donner des messages d’espoir que par des cloches qui envahissent l’espace public.
Nous sommes en 2020 pas en 1940.

Tout le monde sait que le églises sont vides.
Ça s’appelle profiter d’une situation.
De très mauvais goût.