COVID-19: «une onde de choc majeure» dans le vestiaire du Dynamik

Par Vincent Cliche
COVID-19: «une onde de choc majeure» dans le vestiaire du Dynamik
L'entraîneur-chef du Dynamik de Coaticook, Michel Fillion, aurait bien aimé connaître l'issue des présentes séries éliminatoires au sein de la Ligue régionale de hockey. (Photo : archives Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

HOCKEY. Le monde du sport est également touché par la pandémie reliée à la COVID-19. Alors que le Dynamik Service agricole était en avance 3-1 dans sa série demi-finale face au Desjardins Wild de Windsor, la Ligue de hockey régionale a suspendu ses activités jusqu’à nouvel ordre.

L’entraîneur-chef du Dynamik, Michel Fillion, vit un sentiment très étrange depuis les derniers jours. «Je comprends qu’il faut considérer les circonstances, mais, à quelque part, depuis le jour 1, on parle d’atteindre la finale et d’aller chercher la coupe. La « vibe » était à un si haut niveau que lorsqu’on a appris la suspension des matchs, ç’a créé une onde de choc majeure dans le vestiaire.»

«Les gars étaient aussi très conscients qu’il n’avaient rien gagné encore. Le « feeling/ qu’on vit en ce moment est assez spécial. La situation est décevante, c’est sûr, mais on comprend tous les mesures qui doivent être prises.»

M. Fillion ainsi que toute l’organisation n’ont qu’un seul message à lancer aux partisans. «D’abord, on ne les remerciera jamais assez de leur soutien. Lorsqu’on reviendra, on espère qu’ils reviendront nous encourager avec le même niveau d’intensité. On a les meilleurs partisans de la ligue. On ne peut pas être plus fier de bien représenter notre communauté. Coaticook est une ville exceptionnelle au niveau de ses équipes sportives», conclut M. Fillion.

Annulation des activités du hockey mineur

À l’image de bien d’autres organisations sportives, l’Association de hockey mineur de Coaticook a elle aussi suspendu ses activités jusqu’à nouvel ordre.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des