La série entre le Dynamik de Coaticook et le Wild de Windsor est égale 1-1

Par Vincent Cliche
La série entre le Dynamik de Coaticook et le Wild de Windsor est égale 1-1
La série demi-finale entre le Dynamik de Coaticook et le Wild de Windsor est maintenant égale 1-1. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

HOCKEY. À l’image des rencontres en saison régulière entre ces deux équipes, la série demi-finale opposant le Dynamik Service agricole et le Wild de Windsor s’annonce des plus serrées. Les formations se sont séparé les victoires lors des matchs #1 et #2, présentés vendredi et samedi derniers (28-29 février).

Lors du premier match, le Dynamik de Coaticook a effacé un déficit de quatre buts et l’a finalement emporté par la marque de 6-4. «C’était un scénario digne d’Hollywood, image l’entraîneur-chef de la formation coaticookoise, Michel Fillion. On a plus que stoppé l’hémorragie. On a réussi à remonter une pente que plusieurs auraient pu voir comme insurmontable. Ça vient démontrer une chose. Il n’y a jamais rien d’impossible. Le message qu’on a voulu lancer à Windsor et à toute autre équipe qui se dressera contre nous, c’est de dire que lorsque tu vois des gars porter le chandail du Dynamik, tu sais que tu as tout un défi à relever.»

Ainsi, William Jacques, Kevin Jutras, Marc-Olivier Caron, Michael Vallerand, Louis-Georges Perron et Carl Lefebvre ont participé à cette remontée en enfilant chacun un but.

Le lendemain, les Coaticookois n’ont pas eu la même chance, baissant ainsi pavillon par la marque de 7-4. «L’effort et la discipline étaient au rendez-vous, mais il nous manquait un p’tit quelque chose pour aller arracher la victoire. Ç’avait peut-être rapport avec l’émotion», avance Fillion.

Dans le match #2, les buts du Dynamik ont été comptés par Alex Lord, Marc-Olivier Caron, Michael Vallerand et par Alexandre Jutras.

Notons que coach Fillion a fait appel à ses deux gardiens, Félix-Antoine Maheu et Maxime Blanchard, lors des deux rencontres.

La série se poursuivre ce vendredi (6 mars) au Centre récréatif Gérard-Couillard, à 20 h 30. Le match #4 sera quant à lui présenté à Windsor, dimanche après-midi (8 mars).

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des