Le Dynamik honore son capitaine et échappe le match contre Windsor

Par Vincent Cliche
Le Dynamik honore son capitaine et échappe le match contre Windsor
Le capitaine du Dynamik Service agricole de Coaticook, Christian «Gaga» Lavoie, a vu son chandail #97 être retiré avant le match du 31 janvier. (Photo : gracieuseté)

HOCKEY. Le Dynamik Service agricole de Coaticook a rendu hommage à son capitaine, Christian Lavoie, en retirant son chandail lors de l’ultime match de la saison régulière, vendredi dernier (31 janvier). Malheureusement, le Wild de Windsor est venu gâcher la fête l’emportant 6-5 en prolongation.

L’entraîneur-chef du Dynamik, Michel Fillion, parle d’une défaite crève-cœur, mais aussi honorable. «On a ajouté une couche de stress avant la partie avec les cérémonies entourant le retrait du chandail [#97] de Lavoie. Il y a eu beaucoup d’émotions. Il a fallu composer avec ça en première période et ce n’est jamais évident. Par contre, ce sont des expériences qui sont intéressantes à vivre à l’aube des séries. Ça nous prépare à toutes sortes de scénarios auxquels on peut faire face», souligne-t-il.

Dans la défaite, Marc-Olivier Caron, Pierre-Luc Tremblay, Kevin Jutras, Anthony Johnson et William Plante ont noirci la feuille de pointage pour le Dynamik. Jean-François Plante a été celui qui a scellé l’issue du match en déjouant le gardien Félix-Antoine Maheu, lui qui a repoussé 25 des 31 rondelles dirigées contre sa cage.

«Quand on parle de parité dans la Ligue, on en a eu un bon exemple vendredi, croit l’entraîneur-chef. J’observe les rencontres et on voit souvent des clubs revenir de l’arrière. On a fait ce coup à plusieurs reprises cette saison. C’est là qu’on voit qu’on ne peut pas se permettre de moments morts dans le match sans en payer le prix.»

Asbestos en première ronde

Le Dynamik verra les Nordik Blades d’Asbestos se dresser contre lui en première ronde des séries éliminatoires, qui débutent ce vendredi (7 février), à Coaticook.

Avec une fiche de trois victoires et aucune défaite face à cette formation en saison régulière, le Dynamik aurait raison de se présenter en pleine confiance lors de ces duels. «Il y a cependant une grosse différence entre une confiance énergétique et une confiance trop débordante. À ce niveau, il faut toujours respecter nos adversaires. Asbestos a connu une belle fin de saison et il n’est jamais une proie facile. En séries, tout le monde vise le championnat», rappelle M. Fillion.

Cette année, la première ronde sera disputée sous une formule 4 de 7, contrairement à un 3 de 5 l’an dernier. «Ça vient très certainement augmenter le niveau de compétition. Un mauvais but ou une mauvaise pénalité peut venir changer le cours d’un match et même de la série au complet. Plus tu joues, plus t’as de chances de devenir vulnérable rapidement», reconnaît l’entraîneur-chef.

Ce dernier rappelle en terminant la recette du succès de sa formation: du gros leadership, un niveau de sacrifice élevé et une attitude des plus positives. «C’est comme ça qu’on va gagner», conclut-il.

Horaire de la série face aux Nordik Blades

Match #1 – Centre récréatif Gérard Couillard – 7 février, 21 h

Match #2 – Aréna Connie-Dion – 9 février, 13 h 30

Match #3 – Centre récréatif Gérard Couillard – 14 février, 21 h

Match #4 – Aréna Connie-Dion – 15 février, 19 h

Match #5 si nécessaire – Centre récréatif Gérard Couillard – 21 février, 20 h 30

Match #6 si nécessaire – Aréna Connie-Dion – 22 février, 19 h

Match #7 si nécessaire – Centre récréatif Gérard Couillard – 23 février, heure à déterminer

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des