Le Camp Val-Estrie abritera bientôt une école alternative

Par Vincent Cliche
Le Camp Val-Estrie abritera bientôt une école alternative
Le directeur de l'école alternative secondaire La Mission, Samuel Fortier, souhaite offrir les premiers cours aux élèves de 1ère à 3e secondaire à compter de la prochaine rentrée. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cilche)

WATERVILLE. Le Camp Val-Estrie revivra. Le bâtiment, qui a fermé ses portes en 2016, accueillera une école alternative secondaire lors de la prochaine rentrée.

Les préparatifs vont d’ailleurs bon train afin que La Mission puisse offrir ses premiers cours en septembre 2020. Certaines pièces ont été transformées en salles de classe, et des aires de rassemblement, où trônent de confortables divans et tables de jeux divers, ont été aménagées pour remplacer les traditionnelles allées de corridors. «Il reste quand même pas mal de travail à faire», avoue cependant Samuel Fortier, qui, avec sa conjointe Véronic Perron, dirige également l’école chrétienne La Source, du côté du secteur Huntingville, à Sherbrooke.

Les dirigeants estiment à environ 100 000 $ les investissements qui seront nécessaires au cours des prochains mois. «Ce qui nous aide dans notre quête, c’est la collaboration de certaines écoles, reconnaît M. Fortier. Nous avons approché le Collège Sacré-Cœur [de Sherbrooke], qui a récemment fermé ses portes. L’institution accueillera le volet collégial du Séminaire de Sherbrooke. On a demandé si on ne pouvait pas utiliser certains équipements. On serait heureux de pouvoir bénéficier de leur générosité. Ça diminuerait nos coûts d’aménagement, c’est certain.»

Le Camp Val-Estrie

Ancrée au sein du petit hameau de Huntingville depuis huit ans maintenant, l’école La Source a longtemps voulu développer un pendant secondaire, du nom de La Mission. Ce n’est que depuis peu que l’option du Camp Val-Estrie est devenue intéressante. «On a regardé ailleurs par le passé, note le directeur. Ce qui nous faisait auparavant hésiter, c’était la distance entre Sherbrooke et Waterville [Sherbrooke étant le principal bassin des élèves du primaire de La Source]. Avec l’arrivée de l’autoroute 410, nous ne sommes qu’à quelques petites minutes de la dernière sortie. Et on se retrouve aussi à 10 minutes de notre autre établissement. Le scénario devenait alors idéal.»

Du primaire… au secondaire

À l’image de La Source, l’école secondaire alternative La Mission véhiculera les valeurs chrétiennes que sont «l’amour, le partage, la joie et la paix», à travers son enseignement.

Si les élèves du primaire bénéficient d’une sortie tous les mercredis après-midis, une toute nouvelle approche sera adoptée pour ceux du secondaire. «Au primaire, on sort l’école de l’école. Bref, on amène la classe ailleurs. Au secondaire, on misera plutôt sur des stages pour développer les différentes habiletés des élèves.»

On veut aussi développer l’entrepreneuriat et l’implication communautaire. «On pourrait le faire, par exemple, en implantant l’aide aux devoirs dans certains secteurs. Ça nous aidera à nous faire connaître de la population, en plus de donner de l’expérience à un jeune qui pourrait développer un amour de l’enseignement», soutient Samuel Fortier.

Le tout suit évidemment les programmes dictés par le ministère de l’Éducation, tout comme l’est l’enseignement à La Source.

Pour le moment, le bâtiment est toujours propriété de la famille Bouffard. Ces agriculteurs possèdent également les 400 acres de terrain. Une transaction entre l’établissement d’enseignement et ces derniers pour le bâtiment pourrait être dans les plans, dans un futur rapproché. L’acquisition de l’immeuble pourrait permettre de développer de nouveaux projets, comme l’ajout d’un volet d’un milieu de vie pour les personnes âgées. «Ce serait bien pour faire interagir les jeunes avec nos aînés», croit le principal intéressé.

Notons que les inscriptions pour les cours débutant à l’automne 2020 sont présentement en cours. Pour une famille au revenu moyen, il en coûte 2500 $ pour une entrée. Des informations supplémentaires sont disponibles sur la page Facebook école La Mission Waterville.

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] Au début de l’année, Le Progrès de Coaticook annonçait en primeur que le Camp Val-Estrie allait redevenir une école. Apprenez-en davantage sur l’histoire de ce site, à […]