Projection spéciale de la série «Et si Coaticook m’était contée» au Pavillon des arts

Par Vincent Cliche
Projection spéciale de la série «Et si Coaticook m’était contée» au Pavillon des arts
Roch Létourneau et Marie-Pier Audet ont été aux commandes de l'émission «Et si Coaticook m'était contée». (Photo : (Photo Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche))

HISTOIRE. La diffusion d’«Et si Coaticook m’était contée» est peut-être terminée sur les ondes de MAtv Sherbrooke, mais les créateurs de cette série documentaire offriront la chance aux curieux de la revoir une fois de plus lors d’un visionnement spécial, au Pavillon des arts et de la culture de Coaticook.

Les gens sont donc invités ce jeudi (16 janvier), à compter de 17 h. On y présentera les six épisodes en rafale. Les artisans qui ont participé à sa création, Marie-Pier Audet, Roch Létourneau, Luc Harvey et Sylvain Madore, seront également sur place afin de discuter de leur participation et peut-être aussi de certains sujets qui n’ont pas été abordés.

«Roch et moi, nous nous sommes faits arrêter plusieurs fois dans la rue, souligne Marie-Pier Audet. Les gens voulaient savoir où revoir les épisodes. Certains étaient déçus qu’on ne puisse pas y avoir accès si on n’était pas abonné à Vidéotron. Je me suis donc dit qu’on pourrait créer un espèce de happening où les gens de la MRC puisse voir [ou revoir] le fruit de plusieurs mois de travail et de recherches.»

«Et si Coaticook m’était contée» raconte l’histoire de la municipalité par différentes thématiques, comme l’importance de la rivière Coaticook, le commerce, la présence anglophone, l’industrialisation, le patrimoine religieux ainsi que l’agriculture.

Notons également la présence de Chantal Paré, de MAtv Sherbrooke, qui expliquera les tenants et aboutissants d’un projet citoyen pour la télé communautaire. «Et si Coaticook m’était contée» en est justement un.

La production d’une deuxième saison demeure dans le domaine du possible, assurent les créateurs.

Les billets pour cette soirée, disponibles au coût de 5 $, sont en vente au Pavillon des arts. Des bouchées seront servies lors de l’événement.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des