Le Dynamik de Coaticook satisfait de sa saison

Par Vincent Cliche
Le Dynamik de Coaticook satisfait de sa saison
Après avoir connu une belle saison régulière, le Dynamik Service agricole de Coaticook ne sera pas en mesure de terminer le travail en séries éliminatoires, comme c'est le cas dans la plupart des autres ligues de hockey. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

HOCKEY. Le Dynamik Service agricole entreprendra le dernier droit de la saison, au retour des Fêtes, avec une fiche fort enviable, aux dires de son entraîneur-chef, Michel Fillion.

Avec ses huit victoires, quatre défaites et un revers en prolongation, Coaticook se retrouve à égalité avec le Gentilly Ford de Saint-Pierre-les-Becquets au troisième rang avec 17 points.

«Personnellement, je crois qu’on connaît une bonne deuxième saison dans la Ligue [régionale de hockey], lance M. Fillion. Il y a seulement un match où on a été déclassé [le Dynamik l’avait alors échappé 8-1face à Saint-Pierre-les-Becquets le 8 novembre]. Dans nos autres défaites, à plusieurs reprises, on aurait mérité la victoire. Je pense qu’on a livré un très beau spectacle sur la glace à nos partisans jusqu’à maintenant.»

«J’ai assez d’expérience au hockey pour dire que quand tu gagnes un championnat à ta première saison et que tu te rends jusqu’en finale, ça démontre une grande qualité à titre d’organisation, rajoute l’entraîneur-chef. Quand elles s’amènent à Coaticook, les autres équipes sont toujours prêtes à jouer contre nous. Certaines ne présentent que 13 ou 14 joueurs dans leur alignement lorsqu’elles affrontent des formations. Lorsque c’est contre nous, elles présentent un alignement complet. Pour moi, c’est une belle marque de respect. L’adversité monte donc à un autre niveau et il faut composer avec tout ça.»

Bien évidemment, il y a certains aspects du jeu à améliorer, comme par exemple la constance. «On prend souvent des pénalités, mais je n’irais pas jusqu’à dire que c’est de l’indiscipline. On est plutôt fier et très rigoureux», note M. Fillion.

«En ce qui concerne les unités spéciales, je suis en mesure de voir une nette amélioration. C’est un domaine où on peut être les premiers», croit l’entraîneur-chef.

Michel Fillion refuse cependant de mettre à l’avant-plan certains joueurs qui ont connu du succès cette saison. «La mention revient à l’équipe au grand complet, préfère-t-il dire. Lors de certaines rencontres, on fait appel à des joueurs qui ne sont pas nécessairement dans notre noyau de réguliers. Ils sont tout aussi utiles que les autres. Pour moi, le focus devrait être sur tous les joueurs et pas seulement quelques-uns. Je suis fier de l’ensemble de tous ceux qui portent l’uniforme du Dynamik. Ils sont des plus compétitifs et c’est le meilleur message que tu peux envoyer à ton entraîneur, mais aussi aux partisans.»

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des