Guy Ainslie de retour comme entraîneur du Rocket de Coaticook

Par Vincent Cliche
Guy Ainslie de retour comme entraîneur du Rocket de Coaticook
Guy Ainslie occupera une fois de plus le poste d'entraîneur-chef du Rocket de Coaticook. (Photo : gracieuseté)

BASEBALL. L’organisation du Rocket South Shore de Coaticook confie une fois de plus la barre de sa formation à l’entraîneur Guy Ainslie.

Ainslie, qui avait piloté le Rocket une partie de la saison 2015, puis celles de 2016 et 2017, effectue donc un retour pour succéder à Frédéric Lajoie, qui avait quitté son poste l’été dernier.

Celui qui mentionne avoir «le Rocket tatoué sur le cœur» se dit flatté qu’on lui fasse confiance une fois de plus. «Je n’ai jamais vraiment quitté le Rocket, confie-t-il. J’ai toujours suivi cette formation, je me présentais souvent aux matchs et j’ai toujours cru en son potentiel.»

Guy Ainslie salue le travail effectué par son prédécesseur et souhaite poursuivre en ce sens, tout en amenant sa touche personnelle. «Depuis mon départ, j’ai fait mon p’tit bout de chemin et je crois être en mesure de mieux guider les joueurs.»

Dans sa stratégie, le nouvel entraîneur-chef du Rocket privilégiera la défensive. «Il faut être bon lorsque nos adversaires sont au bâton. De l’autre côté, nos points, on va les fabriquer, petit à petit. Le fait qu’on soit peut-être plus défensif ne veut pas dire qu’on n’aura pas de bons matchs. Je promets qu’il y aura de l’action sur le terrain la saison prochaine.»

Louis Lachance a également été embauché à titre d’entraîneur-adjoint. Le personnel d’entraîneurs sera complété au cours des prochaines semaines. Des pourparlers sont en cours pour combler les postes restants.

Le directeur général du Rocket, Éric Poulin, se dit heureux d’accueillir de nouveau Guy Ainslie au sein de l’organisation. «Je crois que le recul qu’a pris Guy à la suite de son premier passage avec nous le rend encore meilleur. C’est un entraîneur qui aime tirer le meilleur de chacun de ses joueurs», indique M. Poulin.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des