Le JB de Daveluyville joue les trouble-fête à la rentrée du Dynamik

Par Vincent Cliche
Le JB de Daveluyville joue les trouble-fête à la rentrée du Dynamik
Le Dynamik a dû s'incliner par la marque de 4-3 face au JB de Daveluyville, vendredi dernier (15 novembre), lors du premier match local de la formation coaticookoise. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

HOCKEY. Après avoir passé la première partie de la saison sur les patinoires adverses, le Dynamik Service agricole de Coaticook était de retour au Centre récréatif Gérard-Couillard, vendredi dernier (15 novembre). Malheureusement pour ses partisans, le JB de Daveluyville est venu gâcher la fête en s’imposant par la marque de 4-3.

Les hommes de l’entraîneur Michel Fillion avaient pourtant bien débuté le match en marquant le premier but lorsque Mickaël Fillion a déjoué le gardien du JB, Joël Beauvilliers. Ses coéquipiers Michael Vallerand et Alex Lord, qui a marqué en toute fin de rencontre, ont été les autres buteurs du Dynamik.

Devant le filet des Coaticookois, Félix-Antoine Maheu a repoussé 25 des 29 tirs dirigés contre lui.

«Dans les circonstances, on a bien compétitionné contre cette équipe qui n’a perdu qu’une seule fois cette saison, reconnaît Michel Fillion. On a réussi à démontrer qu’on était capable de rivaliser avec une telle formation même s’il nous manque quelques éléments importants dans notre alignement depuis quelques matchs.»

Notons d’ailleurs l’absence de Steve Ouellet, qui est aux prises avec une blessure. Ce dernier devrait revenir au jeu d’ici deux à trois semaines. Marc-Antoine Chamberland, un élément défensif, et Alexandre Jutras, qui a été le meilleur pointeur de la ligue la saison dernière, sont aussi sur la liste des absents.

«Il ne faut pas utiliser ça pour justifier notre défaite, poursuit cependant l’entraîneur-chef. Malgré tout, on a livré une performance honnête devant nos partisans.»

Les Nordik Blades d’Asbestos seront les prochains adversaires du Dynamik, ce vendredi (22 novembre). S’ils n’ont qu’une seule victoire cette saison, les Nordik Blades ne seront pas à prendre à la légère, assure Fillion. «La journée qu’on va penser qu’on aura un match facile, on va être dans la grosse misère et, surtout, dans l’erreur. On va essayer de construire avec ce qu’on a appris dans notre dernière rencontre et se présenter vendredi dans un bon état d’esprit pour aller chercher notre première victoire à domicile cette saison.»

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des