La Ressourcerie des frontières renippera son bâtiment à Coaticook

Par Vincent Cliche
La Ressourcerie des frontières renippera son bâtiment à Coaticook
La Ressourcerie des frontières a fait l'annonce de travaux majeurs de son bâtiment de la rue Cutting. Gervais Gagnon (Caisse Desjardins), le préfet de la MRC de Coaticook, Bernard Marion, la députée de Saint-François, Geneviève Hébert, le président de l'organisme, Denis Brassard, et le maire de Coaticook, Simon Madore, ont participé au dévoilement du projet. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

COATICOOK. La Ressourcerie des frontières offrira une cure de rajeunissement à son bâtiment industriel centenaire, situé sur la rue Cutting, à Coaticook.

En tout, un montant de plus de 185 000 $ sera nécessaire pour effectuer ces travaux, a laissé entendre l’organisme lors d’un point de presse tenu mercredi matin (16 octobre). «Ces rénovations sont devenues un enjeu prioritaire si on ne veut pas que se détériore définitivement notre bâtiment, qui était désaffecté lorsqu’on en est devenu propriétaire en 2011», raconte le président de la Ressourcerie des frontières, Denis Brassard.

«Ce qui est urgent, c’est de changer toute la fenestration, rajoute-t-il. C’est principalement pour mieux isoler l’endroit, qui est assez énergivore. On fera aussi des réparations au niveau du toit pour régler certains problèmes d’infiltration, qui surviennent à certains endroits à l’arrière.»

Le maire de Coaticook, Simon Madore, a rappelé l’importance du rôle que joue la Ressourcerie au sein de la municipalité. «Avec ses 35 employés, sa trentaine de bénévoles et un chiffre d’affaires qui frôle le 1 M$, il s’agit d’une entreprise modèle, présente dans sa communauté et qui joue un rôle important en matière d’environnement», mentionne le premier magistrat, tout en soulignant la contribution de 8000 $ de la Municipalité au projet.

Un message qu’approuve la députée de Saint-François, Geneviève Hébert. «En plus d’aider des personnes à intégrer le marché du travail et à s’épanouir de la sorte, elle propose une solution écologique à l’enfouissement des déchets grâce à la récupération des articles qu’elle valorise.» Mme Hébert a également annoncé une aide financière de 74 132 $ via le Programme d’immobilisation en entrepreneuriat collectif.

Quant à lui, le préfet de la MRC de Coaticook, Bernard Marion, a salué la contribution de la majorité des municipalités du territoire, à la hauteur d’un dollar par citoyen.

Notons que le Fonds Tillotson (20 000 $), la Caisse Desjardins des Verts-Sommets de l’Estrie (5000 $) et la MRC de Coaticook (3000 $) ont aussi participé au montage financier du projet.

Les travaux de remplacement de fenêtres, qui couvrent environ 75 % de la surface murale, ainsi que ceux de réfection de la toiture débuteront bientôt et s’échelonneront jusqu’à la fin novembre.

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des