«Unis pour l’eau»: les élèves de François-Delaplace marchent en solidarité à des communautés africaines

Par Vincent Cliche
«Unis pour l’eau»: les élèves de François-Delaplace marchent en solidarité à des communautés africaines
Les élèves du Collège François-Delaplace ont pris part à la marche «Unis pour l'eau», en solidarité avec des communautés africaines qui doivent marcher de nombreux kilomètres avant d'avoir accès à cette ressource indispensable. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

WATERVILLE. Les élèves du Collège François-Delaplace ont participé à la marche «Unis pour l’eau», qui s’est tenue jeudi matin (10 octobre), dans les rues de Waterville.

Pour neuf d’entre elles, l’événement revêt une signification particulière. «En mars dernier, nous avons fait un voyage de bénévolat au Kenya. Les filles ont été confrontées à une dure réalité. Là-bas, les femmes doivent faire ce qu’on appelle une marche de l’eau. Elles doivent marcher six kilomètres plusieurs fois par jour pour aller chercher de l’eau potable. À cause de ça, elles ne peuvent aller à l’école et n’ont pas accès à une éducation», raconte la responsable de la vie spirituelle et communautaire du Collège François-Delaplace, Sylvie Pelletier.

Touchées par ce qu’elles ont vu dans cette communauté d’Afrique, ces élèves ont voulu faire quelque chose pour aider et ont donc invité toutes leurs amies à se joindre à la marche. «Les filles sont très sensibles et ont voulu faire une différence. Pour chaque kilomètre marché, elles ont été commanditées», souligne Mme Pelletier.

Les fonds amassés serviront à la construction d’un puits d’eau situé plus près de la communauté visitée au printemps dernier.

Notons qu’il s’agit de la troisième année que les filles du Collège François-Delaplace participent au mouvement Unis. Par le passé, elles ont participé à la campagne Unis pour la faim, afin de recueillir des denrées alimentaires pour les paniers de Noël de la région. Depuis quelques années, le Collège est également associé à un orphelinat de filles en Haïti, pour lequel les élèves amassent des produits d’hygiène personnelle et des articles scolaires.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des