Les Comptonales toujours aussi populaires en octobre

Par Vincent Cliche
Les Comptonales toujours aussi populaires en octobre
En étant déplacées au début octobre, les Comptonales ne se retrouvent plus en compétitions avec d'autres événements gourmands dans la région, évitant aux producteurs ainsi qu'aux visiteurs de faire un choix. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

COMPTON. Le pari de déplacer les Comptonales de la mi-septembre au début octobre a été payant pour ses organisateurs. On parle même d’un record d’affluence pour la journée de samedi (5 octobre).

Même si les statistiques n’ont pas toutes été compilées quelques jours après la Virée gourmande qui s’est déroulée le week-end dernier (5-6 octobre), la directrice générale de l’événement, Julie Mayrand, mentionne que les activités des Comptonales ont été couronnées de succès. Des milliers de personnes ont d’ailleurs envahi la petite municipalité de Compton pour y participer. «C’est un pari réussi, raconte-t-elle. En parlant avec les producteurs et les gens qui étaient présents sur les six destinations gourmandes, plusieurs m’ont confié qu’ils avaient connu une journée record, le samedi. Je pense que la température était idéale pour la préparation des bouchées. Il ne faisait ni trop chaud ni trop froid. C’était alors facile de garder la nourriture au frais.»

Mme Mayrand a également été surprise de voir la réaction des gens sur les différents sites. «Ce qui m’a frappée, c’est de voir à quel point les gens étaient heureux d’être ici. Ils avaient l’air d’être en vacances», image-t-elle.

Les producteurs heureux de la vitrine

Parmi la cinquantaine de producteurs présents à l’événement, on retrouvait Annie Viens, de l’entreprise Flavora, qui produit des yogourts grecs à base de lait de brebis. «Les gens sont curieux d’en apprendre davantage sur nos produits. En plus de nos yogourts, on avait préparé un gâteau au fromage sans fromage. En fait, on l’a fait avec notre yogourt grec, qu’on a égoutté deux fois plus qu’à l’habitude, pour avoir une texture plus ferme. On en a fait un classique et l’autre à la citrouille pour obtenir une saveur automnale.»

Au Parc des Lions, Marylin Lamarche et Colombe Doré, les copropriétaires des Zerbes folles, un commerce de Sherbrooke, ont dû modifier leur menu en raison de la température. «L’an dernier, aux Comptonales, on avait préparé une « slush ». Comme c’est un peu plus frisquet cette année, on y est plutôt allé pour des boissons chaudes», lancent-elles, un sourire accroché sur chacun de leur visage.

«Les Comptonales, c’est vraiment l’un des plus beaux événements gourmands. Ça nous permet de rejoindre une clientèle qui aime les saveurs peut-être un peu plus audacieuses», rajoutent-elles.

À la fromagerie La Station, Jean-François Fortier, Isabelle Ladouceur et leurs deux enfants, Jacob et Juliane, amorçaient leur virée gourmande et avaient déjà un coup de cœur pour les produits de cette institution du chemin Hatley. «On va certainement repartir avec beaucoup de provisions pour la saison froide», raconte cette petite famille de Sherbrooke.

Plus de 80 bénévoles ont également participé activement au succès des Comptonales.

Simple petit bémol, plusieurs ont fait remarquer que le passeport (la fourchette-cuillère-couteau) de l’événement, qui se voulait un outil écologique, était offert aux visiteurs dans un emballage de plastique. «On réglera ce problème l’an prochain», promet la directrice générale.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des