Compton Rétro: trois événements réunis sous une même bannière

Par Vincent Cliche
Compton Rétro: trois événements réunis sous une même bannière
Compton Rétro regroupe trois événements depuis maintenant quatre ans. Les organisateurs Michel Jodoin, Yvon Cloutier, François Drouin, Gordon Barnett et Jean-Paul Gendron invitent les gens à y participer en grand nombre. (Photo : Photo Le Progrès de Coaticook – Vincent Cliche)

COMPTON. Le temps d’un week-end (17-18 août), la petite municipalité de Compton sera transportée à une autre époque. Sous la bannière «Compton Rétro», les visiteurs pourront explorer trois sites et découvrir des trésors d’antan, qu’ils soient mécaniques ou musicaux.

L’exposition Machinerie d’antan de l’Estrie, qui se tient cette année sur le terrain face à la fromagerie La Station, proposera une quarantaine d’exposants. «On parle ici de tracteurs, d’engins stationnaires et d’outils de production datant du début du 20e siècle, précise l’un de ses organisateurs, Jean-Paul Gendron. On est très loin des appareils d’aujourd’hui.»

Une douzaine d’artisans se grefferont aux exposants. On offrira également un encan de même qu’un souper de type méchoui.

L’Exposition de voitures anciennes de Compton convie quant à elle les amateurs au parc des Lions, non loin de l’église. «Il est certain que nous sommes tributaires de Dame nature. S’il pleut, on aura probablement une vingtaine de véhicules, mais lorsqu’il fait beau, on peut accueillir jusqu’à 150 voitures sur notre site», souligne Michel Jodoin.

Il n’est pas rare non plus de voir des jeunes filles se prêter au jeu des «pin up», comme à l’époque.

Du côté du Lieu historique national Louis-S.-St-Laurent, on présente le spectacle musico-conté «Juke It Out», le dimanche après-midi. Celui-ci relate la naissance du blues dans le sud des États-Unis. «Par le passé, nos spectacles musicaux ont été très populaires. Le chapiteau débordait à chaque événement. On croit que cette année ne fera pas exception», avance le coordonnateur du lieu, François Drouin.

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des