Des petits trésors retrouvés lors de fouilles archéologiques à Coaticook

Par Vincent Cliche
Des petits trésors retrouvés lors de fouilles archéologiques à Coaticook
L'archéologue Josée Villeneuve présente quelques artéfacts qui ont été retrouvés lors des fouilles de cette année. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

COATICOOK. Les fouilles archéologiques sur le site de l’ancien Hôtel Queen, à Coaticook, ont une fois de plus permis de reconstituer en partie l’histoire de cet établissement.

Parmi les découvertes des spécialistes, on ajoutera à l’inventaire une bouteille de bière au gingembre ainsi qu’une armature de parapluie. Rappelons que par les années passées, un pistolet, des patins et un ensemble d’outils du barbier avaient été déterrés du sol. «Ce sont probablement tous des objets qui ont été oubliés ou laissés de côté lorsque l’incendie s’est déclaré en 1897», souligne l’archéologue de la firme Patrimoine Experts, Josée Villeneuve.

«On sait que la bouteille de bière a été produite avant l’incendie, car on y retrouve les lettres patentes du bouchon qui indiquent 1896, soit une année avant l’incendie, rajoute Mme Villeneuve. On a aussi trouvé plusieurs fragments de vaisselle. On sera capable de reconstituer certains vases.»

Ces fouilles archéologiques se sont déroulées du 29 juillet au 2 août dernier. Il s’agissait d’une sixième année de recherches. «À la première année, on a voulu vérifier s’il s’agissait bel et bien du site de l’ancien hôtel [qui se trouve à quelques pas derrière le Musée Beaulne]. Ensuite, on a tenu des fouilles publiques, qui nous ont permis de trouver un tas d’objets. On a ensuite signé un protocole avec la Ville [de Coaticook] pour poursuivre nos recherches. On y est allé par secteur. Cette année, on a creusé peut-être dans ce qui était la cuisine ou encore l’endroit où on entreposait certains items, comme la vaisselle.»

Lorsque des items sont retrouvés, les spécialistes les évaluent et jugent de la pertinence de les restaurer. Ils sont ensuite remis au Musée Beaulne, qui les entreposera pour faire une exposition sur le fameux hôtel. Le directeur de cette institution culturelle coaticookoise, François Toé, avait par le passé raconté qu’il souhaiterait que le site des fouilles lui-même devienne un attrait touristique. «En plus de l’exposition, on pourrait y ajouter des panneaux d’interprétation pour raconter l’histoire de l’Hôtel Queen», avait-il insisté.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des