10 juillet 1958 – Les premières Trabant quitte l’usine

Photo de Benoit Charette
Par Benoit Charette

La production de la petite Trabant a commencé il y a 61 ans à l’usine VEB Sachsenring de Zwickau, en Saxe. C’était la réponse de l’Allemagne de l’Est à Volkswagen. La Trabant était un modèle monocoque en acier avec toit, coffre, capot, ailes et portes en Duroplast, une forme de plastique contenant de la résine renforcée de laine ou de coton. Une solution bon marché et qui ne rouillait pas.

Cela a permis à la RDA d’éviter les importations d’acier onéreuses, mais n’a théoriquement pas apporté beaucoup de protection en cas de collision, bien que, lors de tests de choc, il se soit avéré supérieur à certains petits véhicules à hayon modernes. Le Duroplast était constitué de matériau recyclé, de déchets de coton de Russie et de résines phénoliques de l’industrie de la teinture est-allemande, faisant de la Trabant la première voiture dotée d’une carrosserie en matériau recyclé.

Le moteur de la Trabant était un petit moteur à deux temps avec deux cylindres, offrant au véhicule des performances modestes de 25 chevaux à partir d’une cylindrée de 600 cm3. La voiture prenait 21 secondes de 0 à 100 km / h et la vitesse de pointe était de 112 km / h. Le principal problème était la pollution élevée du moteur 2 temps. La consommation était autour de 7 litres aux 100 km. Les Trabant étaient rares et les propriétaires entretenaient eux-mêmes la voiture qu’ils gardaient en moyenne 28 ans.

 

 

 

L’article 10 juillet 1958 – Les premières Trabant quitte l’usine est apparu en premier sur Benoit Charette.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des