Le Sentier poétique de Saint-Venant honore la culture autochtone

Par Vincent Cliche
Le Sentier poétique de Saint-Venant honore la culture autochtone
L'équipe des Amis du patrimoine de Saint-Venant-de-Paquette a accueilli de nombreux poètes qui font leur entrée au sein du Sentier poétique de la petite municipalité. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

SAINT-VENANT-DE-PAQUETTE. Le Sentier poétique de Saint-Venant-de-Paquette accueille huit nouveaux musiciens de la langue au sein de son site et braque les projecteurs de cette forme d’art sur la culture autochtone.

L’inauguration de ces installations s’est déroulée samedi après-midi (29 juin). Aux quelque 40 poètes déjà honorés dans la petite municipalité s’ajoutent Joséphine Bacon, José Acquelin, Leonard Cohen, Éléonore Sioui, Marie-Claire Blais, Rodney Saint-Éloi, Virginia Pésémapéo-Bordeleau et Jean Sioui.

Présents lors de l’événement, Joséphine Bacon et José Acquelin ont été honorés de voir leurs écrits être immortalisés le long du sentier. «On s’appelle souvent les jumeaux cosmiques et, là, nous serons réunis sur le sentier pour l’éternité», lance M. Acquelin, en remarquant que ses mots se retrouvent côte à côte avec ceux de sa bonne amie.

«Je suis tellement honorée de voir que je fais partie de ce sentier, raconte Mme Bacon, qui a mis les pieds pour une première fois à Saint-Venant-de-Paquette. Ce sont des étudiants qui ont choisi le poème et je trouve qu’il représente bien mon œuvre.»

«La poésie dans la nature, ça prend tout son sens, image M. Acquelin. La poésie en soi, c’est un laboratoire de la langue. Cet art essaie de faire dire quelque chose qu’on n’a pas l’habitude d’entendre. C’est une autre façon de faire parler la langue.»

Trois petits-enfants de la regrettée Éléonore Sioui ont tenu à rendre hommage à cette femme «lumineuse» ainsi qu’à cet «esprit libre». «Elle nous a transmis la fierté de nos ancêtres. Nous saluons son charisme, sa force d’être, sa persévérance, sa lutte et son grand engagement social pour le droit des peuples autochtones. Le plus beau legs qu’elle nous a transmis est probablement ce qu’elle aimait toujours nous dire, à savoir que s’il y a une porte fermée, on peut l’ouvrir ou que si on a un rêve, on peut l’atteindre», raconte Anik Sioui.

21 ans de poésie

Le Sentier poétique de Saint-Venant-de-Paquette célèbre son 21e anniversaire avec l’ajout de huit nouveaux poètes. «Ça signifie qu’on est toujours en vie et que l’idée qu’on a eue au départ continue toujours à faire son chemin», mentionne Richard Séguin.

La bonification du sentier a été rendue possible grâce à un partenariat avec le Collège Champlain de Lennoxville. L’institution accueillera d’ailleurs son penchant du Sentier poétique dès l’automne prochain.

Saint-Venant accueillera une nouvelle Grande nuit de la poésie à l’été 2020. Les Amis du patrimoine ont également d’autres projets en tête pour faire vivre davantage le site.

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Louise Dulude Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Louise Dulude
Invité
Louise Dulude

Bravo Richard! C’est magnifique ce que tu fais pour la poésie
Louise Dulude chez Louky Bersianik