22 juin 1934 – Ferdinand Porsche signe un contrat pour construire la voiture du peuple

Photo de Benoit Charette
Par Benoit Charette
22 juin 1934 – Ferdinand Porsche signe un contrat pour construire la voiture du peuple

Il y a 85 ans Ferdinand Porsche signe une entente pour la production de 3 prototypes à construire en 10 mois pour l’association des constructeurs automobile allemand à la demande d’Adolf Hitler.

Le prototype de Volkswagen a été achevé en 1936. Mais la guerre en Europe a éclaté avant que la production puisse commencer. On a demandé à Porsche de fournir des modèles de chars, ce qu’il a fait en créant les chars Tiger, Ferdinand et Mouse pour l’armée allemande. Hitler a déplacé Porsche de Stuttgart dans la ville autrichienne isolée de Gmund, afin de le tenir à l’écart du bombardement des Alliés. À la fin de la guerre, l’armée américaine a capturé Porsche, l’a interrogé et l’a relâché dans sa villa de Gmund. Ensuite, des responsables français l’ont arrêté pour sa participation à la guerre et Porsche a purgé une peine de deux ans sur le domaine Renault en France. Il a finalement été libéré en 1947 et il est retourné à Gmund. Là, il entreprit avec son fils Ferry le projet de construire une petite voiture portant son propre nom. Pendant ce temps, la Volkswagen était entrée dans la production de masse. La première Porsche, la 356, était une version décapotable de Volkswagen avec une suspension nettement améliorée.

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des