De grands moments d’émotion prévus au Relais pour la vie de Coaticook

Par Vincent Cliche
De grands moments d’émotion prévus au Relais pour la vie de Coaticook
Le président d'honneur du Relais pour la vie de Coaticook, le docteur Richard Germain, la vice-présidente de l'événement, Sylvie Caron, ainsi que la présidente du Relais, Chantal Desrosiers, invitent les gens en grand nombre au rendez-vous du 8 juin, au parc Laurence. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

CANCER. Que ce soit lors du Tour des survivants ou à l’illumination des luminaires en mémoire des personnes qui ont perdu leur combat face au cancer, le Relais pour la vie de Coaticook regorge de moments forts en émotions. La 17e présentation de l’événement, qui aura lieu ce samedi (8 juin) au parc Laurence, ne fera pas exception.

À quelques jours de l’événement, la présidente du Relais pour la vie de Coaticook, Chantal Desrosiers, était relativement fébrile. «On s’attend encore une fois à vivre une montagne russe d’émotions», image-t-elle.

Sa collègue et vice-présidente du rendez-vous, Sylvie Caron, note que la cérémonie de l’illumination des luminaires est, pour elle, le point culminant de la soirée. «Entendre le cornemuseur entonner ses notes, ça fait réfléchir. On pense à tous ceux qui ont perdu leur combat ou qui sont en train de le livrer. Pour ma part, c’est aussi un moment que je prends pour penser à tous les fonds qu’on amasse pour la recherche dans notre perpétuel combat contre le cancer», mentionne Mme Caron.

Cette année, l’objectif du Relais pour la vie a été fixé à 128 000 $. «Avec nos 14 équipes inscrites, ce sera une plus petite année, avance Mme Desrosiers. Avec une vingtaine d’équipes, notre but aurait été réalisable, mais là, ce sera peut-être un peu plus difficile.»

«N’oublions pas que plusieurs équipes ont usé d’ingéniosité pour amasser des fonds, alors on pourrait peut-être être surpris du montant final», rajoute la vice-présidente.

«L’important quand on fait le grand dévoilement, c’est de souligner tous les efforts qui ont été faits. Sans nos équipes et nos bénévoles, ce seraient des sommes qui ne pourraient être offertes à la Société canadienne du cancer», explique Mme Desrosiers.

Comme à l’habitude, les participants et la population sont attendus à 18 h 30, où on donnera le coup d’envoi aux festivités.

Le docteur Germain en soutien

Le docteur Richard Germain agira à titre de président d’honneur du 17e Relais pour la vie de Coaticook. Lorsqu’on lui a proposé ce titre honorifique, il n’a pas hésité une seconde à accepter. «Comment dire non à une organisation aussi incroyable?», a-t-il lancé.

D’ailleurs, celui qui compte plus d’une quarantaine d’années de pratique à Coaticook a lancé une invitation toute spéciale à ses patients. «Lors de toutes ces années, j’ai accompagné et traité de nombreux patients atteints de cancer. Je les ai invités à venir marcher avec moi. Ce sera un grand moment d’émotion», insiste-t-il.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des