Balle molle: la Ligue des petits bonshommes de Coaticook fête son début de saison

Par Vincent Cliche
Balle molle: la Ligue des petits bonshommes de Coaticook fête son début de saison
Grâce à la complicité des Municipalités, de certains partenaires et de la Fondation Tillotson, 225 jeunes de la région peuvent s'adonner à la balle molle à l'intérieur de la Ligue des petits bonshommes. (Photo : gracieuseté)

BALLE MOLLE. La Ligue des petits bonshommes de la région de Coaticook a lancé ses activités estivales lors d’un happening au stade Denis-Marcoux, les 24 et 25 mai derniers.

Au cours des dernières années, ce circuit de balle donnée a pris de l’ampleur, grandissant ainsi à 18 équipes. Au total, plus de 225 joueurs participent à ces activités, répartis dans des formations pour des sportifs de 6-9 ans, 10-12 ans et de 13-16 ans.

Paul Boutin, une légende de la balle donnée en région, s’est joint au regroupement il y a deux ans alors qu’il a inscrit son garçon à Saint-Herménégilde. «Des amis qu’on voyait au hockey ont été intrigués par ça et m’ont demandé si on ne pouvait pas partir un club à Barnston. On a grandi et on compte maintenant cinq équipes à Coaticook», raconte-t-il fièrement.

À la base, la Ligue des petits bonshommes a été créée afin de faire bouger les jeunes des villages un peu plus éloignés. «Et comme l’inscription est gratuite, c’est une façon d’amener ce sport à certaines familles qui ont un peu plus de difficultés», résume M. Boutin.

Le succès du happening au parc Denis-Marcoux a fait penser aux organisateurs de refaire l’expérience, mais, cette fois-ci au stade Julien-Morin, les 21 et 22 juin prochains. «C’est une façon de rassembler tout le monde. On a tellement un beau stade en plus. Les jeunes auront une certaine fierté d’entendre leur nom lorsqu’ils seront appelés au bâton.»

Au cours des prochaines semaines, M. Boutin se promet de rendre visite à d’autres ligues du même genre, du côté de Windsor et d’Huntingville. «J’aimerais les inviter à venir à notre happening de juin et, possiblement, se joindre à notre ligue à l’avenir», insiste-t-il.

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des