L’artiste Jocelyne Rochon présente l’exposition «Chevauchées» à Compton

Par Vincent Cliche
L’artiste Jocelyne Rochon présente l’exposition «Chevauchées» à Compton
L'artiste Jocelyne Rochon présente l'exposition «Chevauchées» à la Maison des arts Saint-Laurent de Compton. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

COMPTON. Jocelyne Rochon a su depuis longtemps que son animal de prédilection était le cheval. La dualité entourant sa force et sa fragilité a inspiré l’artiste multidisciplinaire à mettre au monde l’exposition «Chevauchées», présentée à la Maison des arts Saint-Laurent de Compton, à compter de samedi (18 mai).

Au total, environ 80 sculptures, peintures et poèmes occupent les différentes pièces de la Maison des arts. Les nombreux médiums utilisés sont une question de vocabulaire pour l’artiste. «J’avais beaucoup à dire et de différentes façons», lance-t-elle.

Au départ, Mme Rochon a souhaité illustrer les mots de son défunt conjoint Marc Boudreau, que bien des gens ont connu comme le directeur du Pavillon des arts et de la culture de Coaticook et de la radio coopérative de la région. «Je me suis ravisée, car j’avais moi aussi envie de m’exprimer. Ça ne veut pas dire que je ne lui fais pas une petite place. Le long d’un mur, je lui dédie un poème. L’un de ses écrits est aussi gravé sur une sculpture.»

Une chevauchée a ses hauts et ses bas. L’artiste aussi a connu de bons moments et quelques embûches. «Quand on expose, on s’expose, souligne Mme Rochon. On est en perpétuel doute. Celui-ci se dissipe lorsqu’on accueille les visiteurs, lorsqu’on leur présente notre travail. On partage nos œuvres.»

L’artiste tient également à remercier ses hôtes. «Ç’a été une belle rencontre. Je n’ai jamais exposé dans un si beau lieu. Son intimité se prête bien à mes propos.»

L’exposition «Chevauchées» sera présentée les week-ends, de 10 h à 17 h, jusqu’au 24 juin prochain. Un vernissage est prévu ce samedi (18 mai), de 14 h à 17 h.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des