Le Dynamik de Coaticook fier de sa première saison

Par Vincent Cliche
Le Dynamik de Coaticook fier de sa première saison
Les dirigeants du Dynamik Service agricole de Coaticook dressent un bilan positif de leur première saison au sein de la Ligue régionale de hockey. (Photo : archives Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

HOCKEY. La première saison du Dynamik Service agricole de Coaticook au sein de la Ligue régionale de hockey (LRH) a dépassé les attentes de ses dirigeants.

Avec une fiche de 14 victoires et 6 défaites et un parcours qui s’est étiré jusqu’en finale des séries éliminatoires, l’organisation a de quoi être fière sur le plan hockey. Elle peut aussi l’être sur le plan administratif. Avec une moyenne de 450 spectateurs présents lors de chaque rencontre, il s’agit presque du double de ce que les initiateurs du projet avaient souhaité en début de saison. «On ne savait pas trop quelles seraient les assistances au départ, alors on s’était fixé une moyenne de 250 partisans. Avec les statistiques que nous avons compilées, on la dépasse fièrement et, franchement, on ne pourrait pas demander mieux», s’exclame l’un des responsables de l’équipe, Alexandre Laprise.

Les fans du Dynamik ont aussi été nombreux à suivre leur équipe sur la route. «Ils ont embarqué à fond dans l’aventure, poursuit Laprise. Lors d’un match en séries contre Warwick, il y avait plus de 100 personnes qui avaient fait le voyage. À Sherbrooke, sur une assistance de 156, il y en avait 102 qui étaient des partisans du Dynamik.»

Bien que Coaticook ait la meilleure assistance du circuit, certaines choses restent à améliorer. «C’est certain que nos premiers matchs et ceux disputés en séries nous ont beaucoup aidés dans notre moyenne. Pour les autres, il faudra développer de nouvelles façons d’attirer les gens à l’aréna. Je pense que de créer des mini-événements lors de chaque rencontre fait partie de la recette gagnante.»

Bien évidemment, le Dynamik disputera une deuxième saison l’automne prochain. La Ligue pourrait aussi grandir avec l’ajout de deux formations. Coaticook voit-elle cette nouveauté comme une bonne chose? «Ça dépend où elles sont situées. Si les nouvelles équipes sont près de nous, on peut développer de nouvelles rivalités plus naturelles. Sinon, les gars auront à se taper des voyages plus longs pour les matchs à l’extérieur. Quand la plupart ont des familles et un emploi, ça peut être plus difficile», fait valoir Alexandre Laprise

Avant de sauter sur la glace de nouveau, le Dynamik présentera son tournoi de dek hockey, du 5 au 7 juillet prochain, ainsi que son tournoi de golf, le 24 août.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des