Les travaux d’installation de la fibre optique débutent dans la région de Coaticook

Par Vincent Cliche
Les travaux d’installation de la fibre optique débutent dans la région de Coaticook
Le président de TACTIC et maire de Martinville, Réjean Masson, la ministre et députée de Compton-Stanstead, Marie-Claude Bibeau, la députée de Saint-François, Geneviève Hébert, et le préfet de Coaticook ainsi que maire de Coaticook, Simon Madore, ont lancé les travaux du déploiement de la fibre optique dans la région. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

TECHNOLOGIE. Grâce au déploiement d’un réseau d’un peu plus de 1000 kilomètres de fibre optique sur son territoire, la MRC de Coaticook souhaite brancher 3000 domiciles à la meilleure vitesse internet disponible d’ici les deux prochaines années.

La Table d’action en communication et en technologie de l’information de la MRC de Coaticook (TACTIC) a lancé le début des travaux entourant ce nouveau réseau lors d’un point de presse tenu vendredi (3 mai), au Parc Découverte nature de Baldwin. L’endroit choisi n’est pas le fruit du hasard puisque c’est dans ce petit hameau que les premiers abonnés seront branchés d’ici les prochains mois. Cette technologie fera ensuite son apparition à Barnston-Ouest et Stanstead-Est. «Notre but est de brancher tout le monde d’ici la fin 2020, peut-être 2021 au maximum», note le préfet de la MRC de Coaticook, Simon Madore.

«Toute notre région sera connectée au reste du monde. Le producteur dans le fond d’un rang aura accès aux mêmes technologies que les gens de Montréal», image celui qui est également maire de Coaticook.

De son côté, le président de TACTIC et maire de Martinville, Réjean Masson, a dévoilé Fibrile, l’identité commerciale du projet de fibre optique. «En plus d’offrir des services d’accès à internet haute vitesse, Fibrile proposera, grâce à son nouveau réseau et ses nouveaux équipements, des forfaits de téléphonie et de télévision», précise-t-il.

Présente à cette annonce, la ministre de l’Agriculture et députée de Compton-Stanstead, Marie-Claude Bibeau, croit que l’accès aux nouvelles technologies est essentiel à l’ère du numérique. «On s’est aperçu que les besoins sont grands en matière de connectivité rurale, indique-t-elle. Ça va certainement contribuer de façon concrète au développement économique des 12 municipalités de la MRC de Coaticook.»

Les membres de l’organisme TACTICT entourent les dignitaires.

Selon ses dires, être branché contribue à l’attractivité d’une région tant pour les familles, les entreprises ou encore les visiteurs qui viennent y faire un tour. «Au Camping de Compton [où elle gérait les activités avant d’être élue en 2015], on offre le service internet depuis 2004. Chaque année, il fallait revoir la technologie, car les gens en demandent toujours plus. Selon nos techniciens, le camping, qui est un de moyenne taille, consommait autant de données qu’une tour à bureaux.»

D’importants investissements

Le déploiement du réseau de fibre optique nécessitera des investissements de l’ordre de 15 millions de dollars. Sur cette somme, les gouvernements provincial et fédéral ont octroyé une aide financière totalisant près de 8,8 millions de dollars.

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] Les travaux d’installation de la fibre optique débutent dans la région de Coaticook  Le Progrès de Coaticook […]