L’Expo horticole du CRIFA de Coaticook attire une foule record

Par Vincent Cliche
L’Expo horticole du CRIFA de Coaticook attire une foule record
Des gens d'aussi loin que Montréal et de Gatineau ont visité à l'Expo horticole du CRIFA. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

ÉVÉNEMENT. L’Expo horticole du CRIFA a été courue par une foule record de 2235 visiteurs, le week-end dernier (6-7 avril).

«Ah! Ça sent le printemps!» Ce commentaire, on l’a entendu scander à de nombreuses reprises par les visiteurs qui ont fait leur entrée à l’intérieur du bâtiment abritant ce rendez-vous. «On peut dire que Dame nature nous a aidés en ce sens. Les gens ont hâte à la belle saison, donc ils sont venus s’imprégner de nos décors et jardins qui rappellent le printemps», avance l’un des organisateurs de l’événement, l’enseignant Mathieu Poisson.

Ce dernier note également la couverture médiatique reçue pour expliquer le grand succès de l’Expo horticole. «Bref, ça s’est très bien passé. Je suis très satisfait de ce que les élèves ont livré. Tous les commentaires ont été positifs. Pour les enseignants, ça nous donne envie de continuer, tandis que pour les élèves, ça leur donne une tape dans le dos afin de poursuivre dans cette lignée de travail.»

Au total, 45 élèves de quatre départements ont participé au happening, soit ceux de Réalisation d’aménagement paysager, Horticulture et jardinerie, Production horticole et Fleuristerie.

Sur place, les visiteurs ont pu s’immiscer dans les jardins d’inspiration bosniaque et française. Ceux-ci ont donné le ton à la thématique «Passeport pour…» adoptée par l’ensemble des départements. «Ç’a donné une belle cohésion entre tout le monde. On a embarqué dans le même train et on a trouvé des façons originales d’exploiter cette thématique», lance M. Poisson. D’ailleurs, des plantes ont été semées à l’intérieur d’anciennes valises et certaines fleurs colorées en ont mis plein la vue. Au total, une dizaine de pays ont été représentés.

Bien que l’entrée était gratuite, certains visiteurs ont fait preuve de générosité en offrant des dons à la Fondation du CRIFA. Quelque 2300 $ ont été recueillis lors du week-end, ce qui comprend les sommes de l’encan silencieux pour un banc de béton à l’allure de bois, créé par les élèves. «Les montants serviront à payer certaines activités tout au long de l’année ou encore aider des élèves en difficulté financière», indique l’enseignant.

L’Expo horticole reviendra au printemps 2020. «On ne passera certainement pas sous silence notre 25e anniversaire, mentionne Mathieu Poisson. Cette activité pédagogique est extraordinaire pour nous aussi, les enseignants. Voir les yeux des jeunes qui pétillent, ça nous fait vraiment tripper.»

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des